Me Raouf Gulbul

Si la “judicial review” envisagée par Me Raouf Gulbul, pour contester le rapport de la commission d’enquête sur la drogue, n’a pour l’heure pas encore pris forme, ce dernier passe néanmoins à l’offensive et réclame des dommages de Rs 200 millions à Me Ashley Hurhangee.

Dans sa plainte, l’avocat du Premier ministre conteste le contenu d’une lettre adressée au commissaire de police en novembre 2017 alors que se déroulaient les auditions de la commission d’enquête Lam Shang Leen. Raouf Gulbul réfute les affirmations de cette communication au CP s’agissant d’un coup monté avec la participation d’un certain Robin Sortee pour nuire aux avocats Ashley Hurhangee et Samad Golamaully. Ces derniers avaient, lors de leur passage devant la commission d’enquête, cloué leur collègue du barreau pour ses fréquentations, notamment celles des trafiquants de drogue.

Selon l’ancien “Chairman” de la Gambling Regulatory Authority, les arguments d’Hurhangee laissent présager qu’il serait quelqu’un qui puisse avoir recours à la violence et remettent en doute son professionnalisme d’avocat ayant plus de 35 ans de carrière. L’affaire sera appelée le 27 septembre en Cour suprême.