Le recteur de Medco Trinity, suspendu de ses fonctions en avril 2013 sur la base d’éléments à l’effet qu’il aurait utilisé des élèves de cet établissement comme main-d’oeuvre pour le compte d’une entreprise privée, sera appelé devant un comité disciplinaire dans quelques jours. Le ministère vient de nommer les membres de cette instance, qui aura une première séance de travail vendredi pour préparer les auditions. Celles-ci se dérouleront à la Private Secondary School Authority.
Durant le premier trimestre scolaire 2013, un groupe d’élèves de MEDCO Trinity avaient dénoncé, dans des correspondances envoyées à la direction de l’établissement et à la PSSA – avec force détails –, la proposition que leur aurait faite leur recteur en 2012 pour entreprendre des travaux pour lesquels ils seraient payés. Cette offre concernait une entreprise commerciale spécialisée dans le nettoyage de réservoirs d’eau. Les jeunes dénonciateurs, soutenus par leurs parents, avaient également alerté le Prime Ministers Office, le board de MEDCO, le ministère de l’Education et l’Ombudsperson for Children sur les agissements de ce recteur. Pire : un des élèves a fait état d’une journée d’absence de l’école, à la demande du recteur, et ce, selon lui, pour entreprendre ces travaux payants. Cet élève avait même donné des détails au sujet de son transport jusqu’au site dudit travail.
Cette affaire avait eu une large répercussion à travers la presse, faisant même l’objet d’une question parlementaire de l’opposition. Les  parents d’élèves étaient également montés au créneau pour exprimer leur indignation, allant jusqu’à réclamer le départ du recteur. La direction de MEDCO a été contrainte d’initier une enquête, laquelle a révélé qu’il y avait « enough elements against the rector », d’où la décision prise en avril dernier de le suspendre en attendant un comité disciplinaire. Mais ce n’est que récemment que les autorités ont activé les procédures pour la mise sur pied de ce comité. Le président de MEDCO a confirmé hier au Mauricien le début des travaux de ce comité vendredi prochain. –