L’Independent Broadcasting Authority et l’Information and Communication Technologies Authority organisent aujourd’hui et demain à l’hôtel Saint-Georges l’atelier de travail « Broadcast Journalism & Regulations » à l’intention du secteur de l’audiovisuel. Objectif : mieux comprendre les paramètres dans lesquels les radios doivent opérer.
L’atelier de travail a pour vocation de réunir les parties prenantes de l’audiovisuel en vue de partager les intérêts communs et construire un secteur contribuant à la démocratie et au renforcement de la société, explique Trilock Dwarka, Chairman de l’Independent Broadcasting Authority (IBA) et de l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA). Cet événement, ajoute-t-il, est la première d’une série de formations que prévoient les régulateurs pour le secteur de l’audiovisuel.
Tim Sutter, qui possède une grande expérience dans le domaine de la régulation, l’audiovisuel et le journalisme, anime l’atelier de formation qui a été officiellement lancé hier après-midi. Le consultant et formateur, qui a exercé à la British Broadcasting Corporation News, est d’avis que la liberté d’expression et la régulation sont liées.
À la presse, Trilock Dwarka a précisé que la tâche de Tim Sutter est de permettre aux participants de l’atelier de mieux comprendre les paramètres dans lesquels les radios doivent fonctionner. Plusieurs thématiques sont au programme aujourd’hui. Parmi : l’introduction aux principes de la Broadcast Regulation, la précision, l’impartialité et l’équité dans le traitement d’informations. Les thèmes qui seront abordés demain sont les paramètres de la vie privée dans le traitement de l’information et la couverture des élections et des débats politiques et industriels.
Nanda Armoogun, Director of Broadcast Content à l’IBA, a aussi pris la parole lors de la cérémonie d’ouverture qui s’est clôturée par une rencontre avec les détenteurs de licence et responsables de radios et télés. Un deuxième atelier de travail sera animé en juin par Nixon Kariithi d’Afrique du Sud. Il sera axé sur le Crisis Reporting, a indiqué Trilock Dwarka.