Le Conseil de l’Ordre de Médecins a été convoqué à une réunion spéciale urgente cet après-midi pour avaliser un rapport sur la restructuration salariale des employés du Medical Council et du Dental Council. Mais c’est surtout le “package” que touchera le “Registrar” qui provoque beaucoup de grincements de dents, tant parmi des membres de l’instance dirigeante du MC que du coté d’anciens membres suivant de près la situation au sein du MC.
Le Medical Council (MC) et le Dental Council (DC) avaient fait appel à M. M. Aujayeb (un ex-directeur du Pay Research Bureau) pour agir comme consultant auprès d’un comité nommé pour revoir les salaires et les conditions d’emploi du personnel. Le rapport “Review of Pay and Grading Structures and Terms & Conditions of Employment” datant de février 2014 sera présenté au board du MC cet après-midi lors de cette réunion urgente. Mais c’est le cas du Registrar qui fait sourciller plus d’un parmi les médecins du service public déjà au courant du contenu de ce rapport et qui donnent  lieu à pas mal d’interrogations.  Soulignons que ce dernier est recruté sur une base contractuelle d’une durée de deux ans et que l’actual Registrar est en poste depuis plusieurs années. Les salaires du Registrar sont passés de Rs 70, 20 en 2008 à  84 504 en mars 2013. Mais depuis juillet 2013, il perçoit des “interim salary” de Rs 89 000. Et c’est précisément ce montant qui est recommandé dans le rapport qui doit être avalisé par le board. Outre ces salaires de Rs 89 000, le Registrar bénéficiera des avantages suivants : une allocation mensuelle de Rs 10 000 en raison de ses fonctions de secrétaire auprès des divers comités du MC et du DC, une voiture hors taxe de 1 850 CC (les frais de la taxe seront pris en charge par le MC), des facilités de prêts équivalent à 18 mois de salaires, une somme de Rs 10 200 pour l’allocation de transport, deux mois de “gratuity” et un mois de boni. Il a également droit à des jours de congé payés, pour le “sick leave” et le “vacation leave”.