282 ex-employés de Médine Agriculture ont désormais leur titre de propriété concernant des lopins de terre à Cascavelle/Xavier. Ils avaient en effet opté pour le plan de départ volontaire à la retraite en 2007. Les terrains sont d’une superficie de 7 perches, soit près de 80 toises, et sont pourvus d’aménités de base telles que l’eau et l’électricité.
Les titres de propriétés ont été remis aux bénéficiaires des lopins de terre au cours d’une cérémonie officielle ayant pour invités le ministre des Collectivités Locales, Hervé Aimée, le Permanent Secretary du ministère de l’Agro-industrie, Preetam Nowbuth, des cadres dirigeants de Médine et quelques autres hauts dignitaires. Le Voluntary Retirement Scheme (VRS) et l’Early Retirement Scheme (ERS) sont apparus dans le sillage de la réforme de l’industrie sucrière avec la baisse de 36 % du prix garanti du sucre sur le marché européen. Afin de réduire ses coûts, Médine a permis à ses employés de partir à la retraite moyennant une indemnisation basée sur leur temps de service et d’une parcelle de terre. Le montant total de la compensation pour les 282 ex-employés ayant obtenu leur contrat de vente s’élève à Rs 160 millions et a été payé le 17 décembre 2007.
Vincent Labat, Managing Director de Médine Agriculture, s’est appesanti sur le fait que « enn terin, zordi zour, li kouma enn trezor ek li inportan ki zot konn zer-li. Ki ou konstrir ki ou met li dekote pou ou bann zanfan, sa terin-la sinboliz ou letan pase dan ou travay kot Médine. Sertin parmi ou ti ena ziska 40 banane servis ler zot finn ale an 2007 ek nou touzour rekonet zot zefor pou fer Médine seki li ete zordi. Li inportan ki ou prezerv ou bann aki ».
René Badul, qui comptait quelque 40 ans de service à son départ en 2007, s’est dit fier de posséder son titre de propriété. Après avoir obtenu sa compensation salariale, il s’est recyclé et exerce aujourd’hui en tant que vigile du côté de Flic-en-Flac.
Le Permanent Secretary du ministère de l’Agro-industrie, Preetam Nowbuth, s’est félicité de la bonne marche du processus. « C’est également le succès du plan de restructuration de l’industrie sucrière. Azordi se lindistri kanier ki nou pe selebre. »
Avec l’aménagement foncier prévu par le plan directeur de Médine pour la région Ouest, il est souligné que ce morcellement à Cascavelle/Xavier est appelé à être un bassin d’employabilité privilégiée, idéalement situé par rapport aux agglomérations avoisinantes.