Sur le dernier trimestre se terminant au 31 mars et incluant donc les premiers jours de ‘lockdown’, le groupe Medine affiche des pertes nettes de Rs 162 millions, comparé à des profits de Rs 39,9 millions pour la même période en 2019. Son chiffre d’affaires s’est réduit de 13,5%, passant de Rs 419,9 millions à Rs 363,3 M. Durant ce premier trimestre de l’année 2020, le groupe a enregistré une hausse de ses pertes opérationnelles, qui passent à Rs 86,4 millions, comparé à Rs 24,4 millions pour la même période en 2019.

Commentant la crise du Covid-19, la direction de Medine note que les résultats du troisième trimestre de son exercice financier (du 1er janvier au 31 mars) « only capture the early impact of the pandemic. Casela parks, our hotel, travel agency and golf activities have been fully closed since the third week of March, resulting in a sharp decline in revenues. The outlook to the end of the financial year is expected to worsen significantly and remain uncertain for the foreseeable future. The management is focused on mitigating the financial, operational and human impacts of the outbreak. »

Concernant la période de neuf mois se terminant au 31 mars dernier, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de Rs 1,2 milliard, légèrement supérieur à la même période de la précédente année financière. Toutefois, il réalise des pertes opérationnelles de Rs 115,5 millions, comparé à Rs 1,5 million précédemment. Grâce à son ‘profit on sale of land’ il parvient cependant à réaliser un bénéfice avant frais financiers de Rs 68,8 millions. Mais finalement, après avoir comptabilisé ses charges financières, Medine essuie des pertes nettes de Rs 157 millions pour la période de neuf mois se terminant au 31 mars 2020, alors que pour la même période du précédent exercice, le groupe avait engrangé des bénéfices de Rs 82 millions. La direction affirme toutefois que « good progress is noted in reducing losses in Agriculture through cost reengineering initiatives to MUR 0.1 m with revenue and volume of cane processed also up ».

Toujours pour la période de neuf mois se terminant au 31 mars, on peut noter une augmentation des pertes dans le pôle ‘Education’ et  au niveau du ‘Group Head office’. Dans le pôle ‘Leisure’, Medine réalise des pertes de Rs 55,7 millions, tandis que dans le pôle ‘Property’ le groupe voit ses bénéfices après impôt chuter à Rs 97,3 millions. « Property saw a reduction of MUR 126 m in profitability to MUR 97 m, heavily impacted by the execution of the land sales pipeline falling below expectations ». La direction note que le pôle Loisirs a été « largely impacted by the performance of Casela. The latter third of the quarter also saw a significant drop-off in visitors and tourist arrivals, culminating in the closure of the park, hotel and golf operations due to the confinement order ».