Pendant environ 90 minutes, le leader de l’opposition a répondu aux questions sur sa déclaration quant au rôle allégué du Premier ministre dans l’exercice de la deuxième évaluation