Le député de l’opposition Éric Guimbeau lance un nouveau pavé dans la mare du scandale du siècle avec le rachat de la clinique MedPoint au coût de Rs 144,7 millions. En effet, il a pris l’initiative d’écrire officiellement au directeur général de la Mauritius Revenue Authority, Sudhamo Lal, pour réclamer un audit complet des “Returns” d’impôts de la clinique des Jugnauth pour la période allant de 2006 à 2010. D’autre part, sur le front de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC), comme annoncé par Le Mauricien d’hier, le ministre Rajesh Jeetah, ancien titulaire du portefeuille de la Santé, a été convoqué par l’ICAC, où il se trouve depuis 12 h 30 pour son audition dans le cadre de l’appel d’offres pour le National Geriatric Hospital. Le député Guimbeau semble surprendre plus d’un avec sa récente initiative en vue de faire la lumière sur les dessous de la clinique MedPoint. Dans une correspondance en date du 27 août, il demande à la MRA d’ouvrir un audit complet des dossiers de MedPoint pour la période allant de 2006 à 2010. « I am hereby requesting the MRA to conduct a field audit on the MedPoint Clinic to examine te company’s books and records for the following periods : Corporate Tax July 2006 to June 2010, PAYE : July 2006 to June 2006 and Taxe Deduction at Source : July 2006 to June 2010 », déclare Éric Guimbeau alors que l’enquête de l’ICAC sur le scandale MedPoint aborde les dernières étapes. Il veut également que la MRA prenne la décision de l’informer des conclusions de cet exercice de vérification fiscal. Par ailleurs, après le Deputy Prime Minister et ministre des Services publics Rashid Beebeejaun, entendu à son bureau de l’hôtel du gouvernement, le ministre Jeetah s’est rendu depuis 12 h 30 dans les locaux de l’ICAC. Ces deux membres du gouvernement ont été ciblés par leur ancien collègue et ex-vice-Premier ministre et ministre des Finances Pravind Jugnauth dans l’affaire MedPoint. L’intérêt de Rashid Beebeejaun se retrouve au niveau d’une participation minoritaire de la société MedInvest dans la clinique MedPoint. Cette société, dont font partie le Premier ministre adjoint et des membres de sa famille, avait investi dans quelque 5 000 actions de MedPoint en date du 31 mars 1994. Les limiers de l’ICAC ont consigné la version des faits du principal concerné à titre de témoin. Rajesh Jeetah, lui, est entendu en tant qu’ancien ministre de la Santé alors que les spécifications pour l’appel d’offres du projet de National Geriatric Hospital étaient lancées en avril de l’année dernière, soit à la veille des élections générales. L’ICAC tente d’établir si le choix des conditions a été fait dans l’esprit d’un “tailor made exercise”. Par ailleurs, le secrétaire permanent suppléant au ministère de la Santé Om Kumar Dabidin est de retour à l’ICAC depuis ce matin. Son interrogatoire dans le cadre d’une Further Statement est axé sur les détails fournis par l’ancienne ministre de la Santé Maya Hanoomanjee, dans sa Voluntary Written Statement à l’ICAC. Le chef de Cabinet de la Santé, qui a retenu les services de Me Gavin Glover, ne s’est pas départi de la position qu’il avait adoptée initialement dans cette enquête.