La magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing, qui a gardé les portes du tribunal de Port-Louis ouvertes jusqu’après 17 heures cet après-midi, a libéré sur parole l’ancien ministre Shawkutally Soodhun dans le cadre de l’enquête du siécle de  MedPoint, plus particulièrement le volet sur le délit de Publishing False News. Néanmoins, il devra se présenter en Cour demain pour payer une caution de Rs 25 000 et une reconnaissance de dettes de Rs 200 000.