Les athlètes mauriciens ont réalisé deux podiums samedi, lors du 3e meeting international de St-Denis à La Réunion. Elvino Pierre-Louis au disque et Annabelle Lascar au 800 m ont remporté le bronze. Mais la performance de cette soirée revient au sprinter Français Thierry Vicaut, qui signa 10”14 au bout de la ligne droite. Une performance qui a surtout conquis le coeur d’un public réunionnais nombreux dans les tribunes du stade Marc-Nasseau.
Vicaut, la nouvelle star du sprint français, est le tout nouveau champion d’Europe en salle qui s’était distingué à Barcelone en mars. Et rien que pour cela, les tribunes étaient bien garnies. Le Parisien, qualifié de tête d’affiche du meeting, aura donc tenu son rang, bien qu’il n’avait pas prédit une telle performance, aidée il est vrai par un vent favorable de +2,7 m/s. Vicaut, qui vaut 10”02 (record personnel), aura qui plus est raté son départ. Il a devancé le tenant du titre, le Lesothan Mosito Lehata, sprinter du Centre international d’athlétisme de Maurice (Ciam), crédité de 10”33, soit 0”03 de mieux que le chrono qu’il avait réalisé à Maurice jeudi au stade de Bambous (vt +1,7) avant son départ. Mais le chrono du Français ne pourra être officiellement homologué.
Vicaut sera par contre devancé par Lehata au 200 m couru contre un vent de 3,2 m/s. Lehata s’imposa en 21”22 contre 21”89 au Français. Le Français Teddy Timmar compléta le podium en 21”99. Quant au Mauricien Fabrice Coiffic, il y termina 5e de la série B du 200 m (vt -2,6 m/s) en 21”92, le premier à l’arrivée étant le Réunionnais Yannick Fonsat en 21”42, le deuxième Jeffrey John en 21”62, le troisième le Sud-Africain Jacques de Swartt en 21”62 suivi de son compatriote Hannes Dryer en 21”89. Celui-ci termina 3e de la finale du 100 m en 10”46 devant Coiffic, 5e en 10”66.