À Vacoas, où l’Alliance Ptr-PMSD a rassemblé une foule des grands jours à la place du marché, le leader de la mouvance rouge et bleue, Navin Ramgoolam, a, en guise de révélation, choisi un jeu d’une dizaine de questions pour dénoncer le scandale MedPoint, laissant à l’assistance le soin d’identifier la marraine et le parrain de cette affaire. L’intervention du Premier ministre a été précédée de la diffusion d’une bande audiovisuelle de l’intervention de Paul Bérenger lors d’un meeting entièrement consacré à MedPoint organisé à la Louise au début de l’année dernière et durant laquelle il s’était attaqué à la famille Jugnauth.
L’invité surprise du meeting s’est avéré être Ashock Jugnauth, qui a fait une sortie contre Pravind Jugnauth qui, dit-il, ne sera jamais Premier ministre du pays. Navin Ramgoolam a annoncé son intention d’instituer une commission d’enquête sur la vente à la barre des maisons saisies par les banques. Il ajoute que le DPP a déjà affirmé que le décès en cellule policière d’un détenu dans le sillage d’un vol commis à Roches-Noires fera l’objet d’une enquête judiciaire. Il a aussi souligné la nécessité de la réouverture d’une enquête sur le meurtre de Mont-blanc.
C’est vers la fin de son discours long de près d’une heure que Navin Ramgoolam a abordé le dossier MedPoint, au sujet duquel il avait promis de faire des révélations sur l’identité de la marraine et du parrain de cette affaire. Toutefois en guise de révélations, il a préféré poser une dizaine de questions suggestives, laissant le soin à l’assistance de deviner de quel couple il s’agit. Ainsi, Navin Ramgoolam a demandé a qui appartenait le terrain avant son acquisition par la famille Jugnauth en vue de la clinique MedPoint et comment son achat a-t-il été réglé. Il a poursuivi en demandant : « Est-ce que la famille Kasenally avait projeté de créer une clinique avant la construction de MedPoint ? Qui a demandé à Transinvest d’asphalter la route menant à la clinique MedPoint ? Est-ce que SAJ, alors Premier ministre, avait forcé la SIC à investir dans le projet MedPoint et forcé la SCB à acheter des actions dans la compagnie ? Pourquoi SAJ avait-il demandé à me rencontrer à mon retour au pays après la démission des ministres MSM ? Est-ce que SAJ m’a demandé d’interférer auprès de l’ICAC ? Pourquoi dans l’après-midi du même jour un communiqué du PMO a été diffusé pour dire que le PM n’interviendrait pas auprès de l’ICAC, qui est une institution indépendante ? Pourquoi Pravind Jugnauth avait-il rencontré Rashid Beebeejaun pour l’informer de son intention de ne pas quitter la majorité mais de siéger comme backbencher ? Est-ce qu’une marraine avait téléphoné à une personne pour lui demander d’intervenir auprès de Pravind Jugnauth pour lui demander de signer le document le plus vite possible ? Pourquoi le prix d’achat de la clinique a-t-il doublé ? Souhaitons que l’évaluateur retrouve sa mémoire… Pourquoi Pravind Jugnauth, qui avait présenté une législation sur la Capital Gains Tax, a-t-il signé le contrat de vente le 29 décembre, deux jours avant l’entrée en vigueur de la législation au début de l’année ? Pourquoi SAJ s’est-il rendu à la clinique Apollo où se trouvait Maya Hanoomanjee avant que cette dernière ne se rende à l’ICAC ? » Et de poursuivre en se disant convaincu que le public a déviné les noms de la marraine et du parrain de MedPoint. Navin Ramgoolam s’est déclaré confiant que la vérité sur cette affaire finira par éclater.