L’adolescent qui avait consigné une déposition pour des menaces alléguées à son encontre à l’aide d’une arme à feu, a été interpellé par la police ce lundi.

La police le soupçonnait d’avoir fait une fausse déclaration. Lors de son interrogatoire, le suspect n’a pas été en mesure de donner des explications claires quant à sa première déclaration. Il a finalement avoué avoir menti.

Le suspect a été placé en détention.

Samedi, le jeune homme de 15 ans s’était rendu en compagnie de sa mère au poste de police. Il avait affirmé qu’il était en compagnie de son frère et d’un cousin quand il avait été menacé avec une arme à feu par un individu qui circulait dans une fourgonnette.