Le vice-Premier ministre et ministre des Terres, Showkutally Soodhun, qui a vu la pression s’accentuer sur lui en fin de semaine au sujet des menaces de mort contre le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, est monté au créneau hier soir. Présent à l’Eid Party organisée à la municipalité de Vacoas, il est intervenu pour tenter une sortie de crise en plaidant que le recours à la violence ne relève pas de son caractère. « Enn poul mo pa kapav touye ! Enn petar mo pa sone ! Fizi delo mo pena ! » dira-t-il en donnant l’assurance au leader du PMSD qu’il n’a rien à craindre pour sa sécurité. Il a profité de cette intervention en présence d’un invité de marque, en la personne de Sheikh Faheh Runwasished d’Arabie saoudite, qui est arrivé à Maurice hier, pour faire état de son bilan au niveau des relations avec l’Arabie saoudite.
« Mo pa mauvais mwa ! Parfwa kapav koze ! Labouss sa ! Parfwa bizin kontrol li. Me defwa ki ou pou fer », a fait comprendre Showkutally Soodhun au sujet des propos menaçants à l’encontre du leader de l’opposition lors d’une précédente Eid Party à Centre-de-Flacq, mardi dernier. Toutefois, il a nié avoir utilisé le terme djihad. « Mo dir mo frer Xavier, pa bizin trakase. Pa bizin per. Mo pa sa kalite dimounn la mwa. Kan zot dir mwa mo dir djihad, li pa vrai. Mo pa koz manti, mwa », a-t-il ajouté.
Abordant les circonstances dans lesquelles il avait fait sa déclaration à Flacq, Showkutally Soodhun a expliqué combien il est attaché à l’Arabie Saoudite. « Moi mo bien attaché avec l’Arabie Saoudite. Mo attaché parski sa pays so la terre sacré. C’est là-bas ki nous accomplir cinquième pilier de l’Islam. Ce que les gens ne comprennent pas c’est qu’à chaque fois que les gens disent du mal de l’Arabie Saoudite, je suis affecté. Il ne faut pas comparer l’Arabie Saoudite avec n’importe quel pays arabe », a-t-il dit. C’est ce qui s’est passé, a-t-il ajouté. « Lorsque le leader de l’Opposition a critiqué l’Arabie Saoudite je dois lui dire que je me suis senti très blessé. Toutefois il ne doit pas croire qu’il était le seul concerné. D’autres parlementaires ont également critiqué l’Arabie Saoudite », a-t-il dit. Il a affirmé s’être senti encore plus affecté lorsqu’on a critiqué le fait que le prince Salman a annoncé que Saudi Airways établira une desserte directe avec Maurice à partir de septembre. Il a affirmé que c’est grâce à lui qu’Emirates Airline dessert Maurice depuis 2002. « Il fallait casser un certain monopole ». C’est alors qu’il a abordé le point le plus controversé en affirmant que « mo pas conne tire pétards, est-ce qui mo pou tire revolver lors dimounn ». « Moi je n’ai pas de rancune contre personne mais je me sens blessé dans ma foi à cause de l’importance que j’accorde à l’Arabie Saoudite ». Il a reconnu avoir évoqué le Djihad. « J’ai voulu parler de Djihad comme la volonté de contrôler nos envies. Mo pas fine dire ki bizin servi l’épée. Mo pena l’ennemi mais mo ena adversaire. Ki li Xavier Duval, ki lezot ».
Showkutally Soodhun a annoncé qu’il se rendra en Inde demain pour des besoins de santé. Ensuite, il compte rencontrer la ministre indienne des Affaires étrangères pour discuter de certaines dispositions à prendre à l’intention des Mauriciens lors du Hadj. Il a aussi annoncé que Iqbal Latonna est déjà en poste en Arabie comme ambassadeur de Maurice. Le Sheik Faheh Runwasished a pour sa part souhaité que l’Arabie saoudite dispose d’une ambassade à Maurice.