Les États-Unis ont décidé de fermer temporairement 24 de leurs ambassades, dont celle de Maurice, en raison de menaces terroristes d’Al-Qaïda. Les activités reprendront normalement selon toute probabilité, la semaine prochaine. La haute commission australienne fonctionne elle aussi au ralenti avec seulement la distribution de visas.
Maurice fait partie, avec le Rwanda, Madagascar et le Burundi des quatre pays ajoutés à la liste initiale où les États-Unis ont décidé de fermer temporairement leurs ambassades. Cela fait suite à l’interception de messages de hauts responsables d’Al-Qaïda par les services secrets américains.
Ce matin, à Port-Louis, les volets étaient baissés au 4e étage de Rogers House. Le service de sécurité sur place veille au grain. Au 2e étage, la haute commission australienne affiche également une note où il est indiqué que les services reprendront normalement la semaine prochaine. Un numéro est toutefois indiqué pour les renseignements et la récupération de passeports. Plusieurs personnes qui avaient rendez-vous pour le visa aujourd’hui, ont ainsi pu récupérer leurs passeports, après avoir douté pendant un moment.
Les autres pays concernés par cette fermeture sont : les Émirats Arabes Unis, la Jordanie, l’Égypte, l’Arabie Saoudite, Djibouti, le Qatar, le Soudan, le Koweït, Oman, le Bahrein, le Yémen et la Libye.