Photo internet

Les signatures de Zlatan Ibrahimovic à l’AC Milan et d’Erling Braut Haaland à Dortmund ont déjà lancé le mercato d’hiver en Europe, avant son ouverture mercredi. Mais les cadors du Continent ne devraient pas plus l’affoler, jusqu’à sa clôture le 31 janvier.

. Espagne: du calme au Real comme au Barça

L’hiver sera doux à Madrid comme à Barcelone. Bien que leurs équipes se livrent un combat ardent en tête de la Liga, l’entraîneur du Real Zinédine Zidane et son homologue du Barça Ernesto Valverde ont montré de la tempérance au moment d’évoquer le mercato, qui ouvre le 2 janvier en Espagne.

La Maison blanche réfléchit plutôt à la saison prochaine: des médias locaux s’enflamment déjà avec les rumeurs Kylian Mbappé ou Paul Pogba.

Du côté Blaugrana, les blessures récurrentes de l’ailier français Ousmane Dembélé posent la question d’un nouveau renforcement de l’attaque. Selon la presse catalane, le club serait prêt à investir cet été près de 75 M EUR pour attirer l’Argentin de l’Inter Lautaro Martinez, annoncé comme le successeur de Luis Suarez.

L’Atlético de Madrid pourrait être tenté de recruter rapidement. Les noms des attaquants Edinson Cavani (PSG) et Andrea Belotti (Torino) ont circulé, mais le dossier de l’Uruguayen semble compromis cet hiver.

. Angleterre: Chelsea et les deux Manchester attentifs

Le leader Liverpool n’a pas attendu les autres pour faire son marché de Noël, en ayant déjà annoncé le recrutement du prometteur attaquant japonais Takumi Minamino (Salzbourg) pour 8,5 M EUR.

Sinon, le mercato devrait être plutôt calme sur les bords de la Mersey, même à Everton qui a cassé sa tirelire pour faire venir l’entraîneur italien Carlo Ancelotti.

Chelsea, interdit de recrutement l’été dernier, a de l’argent et des besoins à chaque ligne. L’attaquant Olivier Giroud est lui annoncé sur le départ, peut-être vers l’Inter.

Manchester City aurait bien besoin d’un défenseur, mais cela dépendra de la guérison d’Aymeric Laporte.

Chez son rival d’United, le dossier Paul Pogba, courtisé par le Real Madrid, continue d’occuper les discussions mais son coach a assuré qu’il ne serait pas vendu cet hiver. Un attaquant serait également souhaité.

Enfin, Arsenal et Tottenham, qui ont aussi signé de gros chèques pour changer d’entraîneur en cours d’exercice, pourraient aussi passer leur tour, sauf improbable opportunité.

. Italie: après le gros coup Zlatan, le calme?

Comme chaque année, les médias italiens multiplient à la Une les noms de possibles renforts pour les clubs de Serie A qui, comme chaque année, devraient pourtant être très prudents, situation financière oblige.

Avant l’ouverture du mercato le 2 janvier, le premier gros coup a tout de même déjà été frappé, par l’AC Milan, qui a rapatrié Zlatan Ibrahimovic dans l’espoir de sauver une saison mal embarquée. En défense, les Rossoneri seraient intéressés par Jean-Clair Todibo, le jeune Français de Barcelone.

A la lutte pour le titre, l’Inter Milan pourrait, elle aussi, être active. La piste principale est celle qui mène à Arturo Vidal (Barcelone), mais un joueur de côté, qui pourrait être Marcos Alonso (Chelsea) ou Matteo Darmian (Parme), est également souhaité.

Côté Juventus, on parle d’une possible arrivée de Leandro Paredes (Paris SG), alors que le départ d’Emre Can semble acquis. Mais c’est peut-être au poste de latéral que le club turinois pourrait s’activer, avec par exemple Emerson (Chelsea).

L’Atalanta Bergame et les deux clubs romains devraient être très discrets, d’autant que l’AS Rome est en négociations pour changer de propriétaire. Naples serait pour sa part à la recherche d’un milieu de terrain et les médias italiens évoquent Lucas Torreira (Arsenal) ou Stanislav Lobotka (Celta Vigo).

. Allemagne: Haaland à Dortmund, Berlin à l’affût

Si le trio de tête de Bundesliga (Leipzig, Mönchengladbach et le Bayern Munich) devrait rester sage, Dortmund a frappé un grand coup dès dimanche, en s’adjugeant jusqu’en 2024 le très convoité attaquant Erling Braut Haaland (Salzbourg), pour 20 M EUR selon Bild.

L’arrivée du prometteur Norvégien (19 ans) ouvre la voie aux départs de Paco Alcacer, contacté selon Marca par l’Atlético de Madrid, et Mario Götze, libre à l’été 2020 et qui intéresse le Hertha Berlin.

Mais l’équipe entrainée par Jürgen Klinsmann, 12e à la trêve, vise en priorité le milieu suisse d’Arsenal Granit Xhaka. Le milieu du PSG Julian Draxler apparaît également sur les tablettes du club de la capitale, qui bénéficie de moyens financiers élargis grâce à l’arrivée d’un nouvel investisseur cette année.

L’international croate Ante Rebic, qui cire le banc en prêt au Milan AC, pourrait de son côté revenir à l’Eintracht Francfort chercher du temps de jeu avant l’Euro.

France: Lyon et le reste

En Ligue 1, le directeur sportif du Paris SG Leonardo a déjà annoncé qu’il n’allait pas chambouler son effectif, mais qu’il allait réfléchir si une « opportunité » se dégageait, notamment au milieu ou en défense. Les noms de Layvin Kurzawa, Paredes, Draxler et Cavani reviennent comme d’éventuels candidats au départ.

C’est Lyon qui sera le principal acteur du mercato: le club, très décevant lors de la phase aller et touché par les blessures longue durée de certains de ses cadres, cherche un renfort sur toutes les lignes. La presse a évoqué la possible venue des champions du monde Steven Nzonzi (Galatasaray) et Thomas Lemar (Atlético).

Sinon, le marché devrait être plutôt calme, comme à Marseille, même si l’arrivée sur le banc de l’Espagnol Robert Moreno, annoncée samedi, pourrait faire bouger les choses à Monaco.