S’il y a une médaille d’or à gagner avant de s’engager dans la vraie bataille aux Seychelles c’est bien celle du rassemblement du Club Maurice. L’expérience, acquise au fil des Jeux, a démontré que ce dernier rassemblement annonce toujours les couleurs de Maurice dans la compétition. La preuve la plus vivante  de ce que nous avançons fut le dernier rassemblement du Club Maurice dans le cadre des Jeux de 2003 où athlètes, dirigeants et responsables politiques étaient à l’unisson au MCB Club à Curepipe.
Les résultats ont par la suite confirmé la tendance victorieuse dans laquelle s’était engagée cette équipe de Maurice. En 2007 le bazar qui avait eu lieu au centre de tennis de table à Beau-Bassin avait laissé une nette indication qu’une catastrophe était à l’horizon. Dans ce cas également les résultats ont confirmé la tendance divisionniste dans laquelle le Club Maurice s’était embarqué pour Tana.
Qu’en sera-t-il pour 2011? A-t-on tiré les leçons du passé? Les responsables politiques du sport mauricien ont-il compris  que l’esprit d’équipe au sein d’une aussi importante délégation n’est pas garanti du seul fait de réunir tout le monde dans une salle et de faire des discours à profusion que personne n’écoute et de servir un dîner, dont personne ne peut également garantir qu’il sera au goût de tout le monde. Le service sera assuré par les cuisines de Swami Vivekananda. Les organisateurs de ce rassemblement, dont on laisse entendre que les Master Minds sont le PS, Nayan Ballah et le secrétaire du Club Maurice Company, Samoo Pillay, ont pris le pari pas du tout facile  d’organiser et surtout qu’il n’y aura pas de rattrapage.
Comme nous l’avons dit et archidit, pour gagner cette médaille d’or ô combien importante pour le Club Maurice, il va falloir assurer au niveau de l’émotion et surtout créer chez les athlètes, voire allumer, la flamme des gagnants. Comment donc les organisateurs de ce rassemblement pensent-ils y parvenir? Selon les indications dont Week-End dispose, cette soirée va commencer à  17h quand tous les athlètes seront regroupés tout près du Casino du Domaine. Par la suite, c’est en ordre groupé que les athlètes convergeront vers le centre Swami Vivekananda où ils seront accueillis par une  haie d’honneur, qui sera mise en place sur Kop Maurice de Benoit Souchon et Vincent Rogers. Par la suite, un rafraîchissement  sera offert aux athlètes dans la grande salle du centre avant qu’ils ne soient appelés à entrer dans l’autre salle où des tables seront installées pour les athlètes.
Décision renversée
 La cérémonie officielle comprendra entre trois ou quatre discours et la présentation des responsables du Club Maurice.  Dans la foulée, c’est confirmé, Bruno Julie sera bel et bien le porte-drapeau du Club Maurice lors de la cérémonie d’ouverture. Un choix plus que logique puisqu’il est l’athlète mauricien qui a reçu la médaille — olympique — la plus importante sur le plan mondial à ce jour. Par contre, le choix des capitaines de la sélection masculine et féminine n’a pas encore été finalisé, puisque nous apprenons que le ministre a renversé les propositions qui lui ont été faites hier dans une rencontre avec ses officiers.
Par contre, sur la partie spectacle de cette soirée, les têtes pensantes  vont donc offrir, selon nos renseignements confirmés, le spectacle émotionnel—qui va pousser  Club Maurice à gagner des médailles d’or (50, selon la volonté exprimée du ministre des Sports) — du… Nalini Dance Group. Toute une histoire, comme celle qui consiste à dire que cette soirée sera animée par…la MBC.
Par contre, il se pourrait que les esprits soient marqués par la présentation des habits officiels par l’équipementier Adidas. On laisse entendre que pour cette présentantion, Go Sports fera appel à des mannequins qui feront leur entrée dans la salle sur des grosses cylindrés.
Le moins qu’on puisse dire c’est que cette soirée promet.