Dans un message à la nation incisif en trois volets majeurs pour marquer le 47 e anniversaire de l’indépendance et le 23e de la République, diffusé en fin de journée du 12 mars, le Premier ministre, Sir Anerood, a exprimé la détermination du gouvernement Lepep, en fonctions depuis 96 jours, de poursuivre le nettoyage du pays et de faire du « nouveau destin avek lepep » un véritable acte de foi. Pendant sept minutes, il balisé l’importance des relations entre l’Inde et Maurice, commenté les mesures de nettoyage après les neuf ans du gouvernement travailliste et faire état des bases du deuxième miracle économique avec le prochain budget, qui sera présenté dans 11 jours.
Le Premier ministre est catégorique au sujet de la remise en ordre dans le pays avec les révélations des scandales sous le précédent gouvernement. « Nou pe nettoyé et ou pe truvé. Pandan nef ans, énan in servi puvwar pu enrichi zot. Aster zotte bizin rand kont à la zistis et au pep.  Nou tou soké par lampler bann skandal. Mo pe azir. Bann kupab pa pou sappé », a-t-il déclaré sans ambages. Il a ajouté que suite aux mesures entérinées et au sérieux démontré par l’équipe gouvernementale au travail, « la confiance est de retour ».
Le deuxième aspect du message à la nation du Premier ministre porte sur l’économie. Il a évoqué l’héritage lourd légué par le gouvernement sortant et a établi les priorités du prochain budget, soit la croissance, les opportunités pour tout un chacun, la création d’emplois pour les jeunes, la lutte contre la pauvreté sans oublier le Law and Order.
Sir Anerood a lancé un vibrant appel à la solidarité de tout un chacun dans la conjoncture. « Nu bizin truv la solidarité partu », a-t-il dit en ayant une pensée spéciale pour ceux qui ont été affectés par les récentes inondations. Dans le même souffle, il a plaidé pour l’effort, la discipline, la transparence, la redevabilité, la responsabilité et la moralité de chaque Mauricien.
« Ensam, nou kapav fer nou pei vin ène paradis. Nuvo destin avek lepep, li pa zis ène slogan. Se ène acte de foi »,s’est appesanti le Premier ministe.
Au début de son intervention, Sir Anerood s’est félicité du soutien apporté par l’Inde en marge de la visite d’ Etat effectuée parle Premier ministre Narendra Modi pour les fêtes nationales. « L’ Inde pou associé li avek sa travay de deuxième miracle économique », a-t-il dit en faisant état des liens de sang entre l’Inde et Maurice et de la nouvelle dimension aux relations bilatérales.