L’évêque de Port-Louis se porte nettement mieux depuis l’intervention chirurgicale qu’il a subie en octobre dernier. De Dublin, en Irlande, où il poursuit actuellement sa convalescence, Mgr Maurice Piat envoie ses voeux de Joyeux Noël et de Bonne Année 2015 aux Mauriciens. C’est la première communication publique du chef de l’Église Catholique mauricienne depuis son départ du pays à la fin du mois de septembre, dans laquelle il salue aussi l’arrivée du nouveau gouvernement. Mgr Piat annonce aussi son retour au pays au début du mois de janvier pour reprendre ses fonctions. Par ailleurs, dans une interview publiée dans l’édition de La Vie Catholique de ce week-end, l’évêque de Port-Louis confirme qu’il compte assumer ses responsabilités jusqu’à la fin de son mandat, faisant taire ainsi les rumeurs sur un éventuel départ.
Dans son message de Noël, Mgr Piat tient d’abord à remercier les Mauriciens pour leur « affection et leurs prières » qui ont été pour lui, dit-il, « un soutien précieux et un grand encouragement durant ma maladie ». Il y évoque la tendresse et la miséricorde de Dieu et insiste sur l’importance de la Paix. Et d’ajouter que Dieu donne à tous les hommes « le goût d’être artisans de paix ». Et d’ajouter : « Ouvrons nos mains et nos coeurs pour recevoir de Dieu le grand don de la paix, ce beau cadeau qu’Il veut nous faire à tous à Noël. »
Mgr Piat a suivi ces derniers jours les changements qui ont eu lieu à la tête du pays et à ce sujet il dit : « Je sais qu’au niveau politique notre pays a tourné une nouvelle page. Avec vous, je confie tout le peuple mauricien au Seigneur et le recommande très spécialement à l’intercession de la Vierge Marie. Que Dieu qui aime tant ce peuple mauricien nous guide sur un chemin de paix. Qu’il éclaire nos nouveaux dirigeants et donne à chacun de nous le courage de travailler pour le bien commun du pays tout entier ».
Dans ce message de fin d’année, Mgr Piat donne aussi des nouvelles sur son état de santé en assurant que l’intervention qu’il a subie s’est très bien passée. « Le long repos que j’ai dû prendre par la suite m’a permis de bien récupérer et de retrouver mes forces un peu plus chaque jour ». L’évêque de Port-Louis se réjouit de la perspective de rentrer au pays début janvier et de retourner à son bureau à l’évêché. « Je serai heureux alors de reprendre mes fonctions et de poursuivre avec vous ce beau chemin que nous avons commencé ensemble : le chemin Kleopas ».
Dans une interview accordée à notre confrère de La Vie Catholique paraissant ce week-end, Mgr Piat exprime sa détermination d’aller jusqu’au bout de son épiscopat. « Avec la façon dont je sens les forces revenir et les médecins qui me disent que tout va bien, je me dis qu’il n’y a pas de raisons pour ne pas terminer mon épiscopat jusqu’à la date butoir, c’est-à-dire jusqu’à mes 75 ans. Je continuerai d’assumer mes responsabilités jusqu’à la fin de mon mandat. »
Mgr Piat a souhaité apporter cette précision dans le sillage de la deuxième intervention qu’il a subie à Londres au mois d’octobre, alors qu’il y était pour des vacances. Certaines rumeurs laissaient croire qu’il céderait sa place dans pas trop longtemps et des noms avaient même été cités comme d’éventuels candidats pour lui succéder à la tête de l’Évêché.