Le vicaire général dit « non à la disparité salariale scandaleuse » lors de son homélie et invite à dire merci même quand nous ne sommes pas satisfaits. La messe du travail a été célébrée à l’église de la Visitation le mardi 1er mai par le vicaire général, monseigneur Jean-Maurice Labour, en compagnie du Cardinal Piat et d’autres prêtes catholiques.

« Malgré enn certain analyse ki kapav pouss nou o pessimiss devan tou bann degradation ki ena dan nou pays, nou bizin dir mersi o seigner pou seki nou pays inn devini. Mersi pou tou bann dimounn kinn met zot lintelizans, zot larzan zot deksterite dan le travay, zot competans intelektuel et manuel », dit le père Jean-Maurice Labour avant de poursuivre, «nou bizin dir mersi mem si nou pa satisfe pou ki nou pa tomb dan la dezesperans et le dekourageman ».

Il dit non à la disparité sociale qui, de par le manque d’égalité de chance dans l’accès à l’emploi, au logement et à l’éducation à cause de discriminations parfois très subtiles : « Bann kondision travay bizin pass avan dividend aktioner et distibution profit avan spekulation financiere. Nou disons non à la disparité sociale par laquelle l’écart des salaires dans certains entreprise li kapav de 1 à 200 et parfois plis. » Il rajoute aussi que l’un des défis les plus importants de l’église aujourd’hui, est de passer aux jeunes la flamme et de les mettre dans le coup en se référant à la lettre pastorale du Cardinal Piat.

En direct de l' Église de la Visitation, Vacoas, La Messe du 1er Mai – Mai 01, 2018

En direct de l' Église de la Visitation, Vacoas, La Messe du 1er Mai – Mai 01, 2018

Posted by Mauritius Broadcasting Corporation on Monday, April 30, 2018