En vue de témoigner de la proximité avec ceux qui sont loin de leur famille à l’occasion de Noël, des messes seront célébrées le dimanche 25 décembre dans les prisons par l’évêque de Port-Louis, Mgr Maurice Piat et des prêtres. Pour la célébration de la venue du Christ, cette année, le chef de l’Église catholique axera par ailleurs son message autour du bien commun.
L’évêque de Port-Louis célèbre aujourd’hui une messe pour les jeunes du Correction Youth Centre. Le samedi 24 décembre, une autre messe sera dite par le père Jean-Maurice Labour à la New Wing de Beau-Bassin alors qu’une autre sera célébrée le même jour à la prison de Richelieu par le père Jean-Pierre Arlanda. L’aumônier des prisons, le père Sylvain Victoire, en célébrera deux autres à la prison des femmes et à la prison centrale.  
Selon un communiqué du Diocèse de Port-Louis, Noël est l’occasion « de se soucier de ceux qui sont en marge de la société, qui sont rejetés, exilés, car Jésus lui-même s’est fait pauvre parmi les plus pauvres ». Le communiqué rappelle une des homélies de Mgr Piat où ce dernier mettait en avant que « pour que Noël devienne source d’espérance, il nous faut sortir de nous-mêmes, nous déplacer comme les bergers. “ Nous déplacer ”, cela peut vouloir dire pour nous aujourd’hui sortir de notre petit cocon confortable et nous intéresser à ce que vivent nos frères et soeurs autour de nous. Prendre en compte les joies et les peines, les inquiétudes, les soucis, mais aussi les espoirs de ceux et celles que nous côtoyons. Bouger comme les bergers, c’est aller vers les autres, leur offrir une écoute, une sympathie, une amitié. C’est surtout porter dans son coeur, et si possible, rencontrer ceux et celles qui sont dans la peine : par exemple, ceux qui vivent dans l’enfer de la drogue et leurs familles, ou ceux qui sont porteurs du virus SIDA, ceux et celles qui sont en prison ainsi que leurs parents; les familles qui n’ont pas encore un logement décent et qui vivent dans une promiscuité très éprouvante; ceux dont les enfants ont échoué le CPE et qui se sentent exclus; les femmes battues, violentées ou abandonnées; les enfants qui vivent dans la rue; ou encore nos frères et soeurs des îles, Agalega ou les Chagos, qui luttent pour faire respecter leurs droits et leur dignité humaine; ou bien encore nos frères et soeurs rodriguais émigrés à Maurice et qui vivent souvent dans des conditions difficiles ».  
Des programmes spéciaux sont prévus pour Noël à la télé et à la radio. La messe de la veillée de Noël, le 24 décembre, à la chapelle St-Luc, Résidence Kennedy, Quatre-Bornes, sera diffusée en direct sur la MBC TV à 20 heures. Cette messe sera présidée par le père Alex Maca. Quant à la messe de Noël au Monastère du Carmel, à Bonne-Terre, Vacoas, le 25 décembre, présidée par Mgr Piat, elle sera diffusée en direct sur Radio Maurice à 9 heures.
Autrement, toutes les paroisses de l’île célébreront la veillée de Noël le 24 décembre et la messe de Noël le 25 au matin.
Autres activités au programme : un concert de Christmas Carol organisé conjointement par la Cathédrale Saint-Louis et la mairie de Port-Louis le mardi 20 décembre, à 19 heures, sur le parvis de la Cathédrale. Le traditionnel « Noël sous les étoiles » organisé par le père Gérard Sullivan se tiendra le dimanche 18 décembre, à 19 h 15 au collège St-Mary’s.
Une nuit de prière est par ailleurs prévue au Foyer de l’Unité, à Souillac, le samedi 31 décembre. Les participants devront être présents à partir de 18 heures alors que la nuit de prière débutera à 20 heures et durera jusqu’à 5 h 30, le dimanche 1er janvier 2012. Pour rappel, les horaires des messes dans les paroisses les 24 et 25 décembre, de même que le 1er janvier, peuvent être consultés sur le site internet du diocèse de Port-Louis. (www.dioceseportlouis.org)