Promises pour la fin du premier trimestre cette année, les tablettes tactiles se font toujours attendre à la fin du troisième trimestre. Annoncé dans le budget 2016-2017, ce projet devait être financé par le gouvernement indien au coût de Rs 500 millions. L’introduction des tablettes tactiles au primaire avait pour but de moderniser l’enseignement.
Les élèves de Grade 1 et 2 à qui étaient destinées ces tablettes tactiles auront attendu en vain. Annoncés pour la fin du deuxième trimestre, ces outils technologiques devaient contenir le programme scolaire et d’autres applications en vue de faciliter l’apprentissage. Mais à ce jour, nous apprenons que les écoles n’ont eu aucune indication quant à la date de distribution des tablettes. « Comme nous sommes déjà à la fin du troisième trimestre, je pense que ce sera plutôt pour l’année prochaine », dit un maître d’école.
Dans les milieux concernés, on laisse entendre que les tablettes sont déjà arrivées, mais on attend l’étape du “commissioning”. « Comme il y a des contenus à vérifier et à tester, il est préférable d’attendre les vacances et prévoir des ateliers de formation à cet effet en vue de la rentrée 2018 », laisse-t-on entendre.
Au niveau des ICT Support Officers qui sont supposés encadrer les enfants à travailler avec ces tablettes tactiles, on n’est pas mieux renseigné non plus. Rishi Persand, président de l’ICT Support Officers Union, indique pour sa part : « D’après ce que nous avons entendu dire, les tablettes seront distribuées incessamment ». Sauf qu’avec la fin du troisième trimestre et les deux mois de vacances à venir, les écoles devront trouver la place nécessaire pour garder ces tablettes en sécurité, en attendant la rentrée. Ce qui s’avère être un casse-tête pour les maîtres d’école.
Par ailleurs, les évaluations pour l’ICT dans le sillage du Primary School Achievement Certificate (PSAC) 2018 sont déjà en cours. Les élèves de Grade 5 passent en effet des évaluations continues depuis le début de l’année. « L’évaluation se passe bien », affirme Rishi Persand. « Le MES a déjà donné les critères pour cet exercice. En revanche, ce qui nous pose problème, c’est l’évaluation pour les élèves de Grade 1 à 4. Le ministère n’a pas encore donné de “guidelines” à ce sujet. Nous attendons donc ces lignes directives pour pouvoir évaluer les enfants pour le troisième trimestre. »
Pour les élèves actuellement en Grade 5 et qui passeront le PSAC l’année prochaine, l’ICT sera une matière « non-core », tout comme les Communication Skills. Les aptitudes de l’enfant en informatique seront indiquées selon un système de grade. Toutefois, cela n’aura pas la même valeur que les matières principales. Le MES procédera à une modération de l’exercice d’évaluation l’année prochaine.