Photo Station Météo Maurice

Notre île, mais beaucoup plus nettement notre voisine La Réunion, passera ce dimanche sous la menace de la tempête tropicale Dumazile. A 16 h 00, hier, cette tempête était centrée autour du point 15.1 degrés sud en latitude et 52.5 degrés est en longitude, soit à environ 755 kilomètres au nord-nord-ouest de Maurice. Elle se déplaçait vers le sud-ouest à environ 10 kilomètres à l’heure.

Il était prévu par la plupart des modèles numériques, y compris le Centre météorologique régional spécialisé de La Réunion (CMRS) et le Joint Typhoon Warning Centre japonais, que Dumazile devrait, ce matin, atteindre le stade de forte tempête et, tard dans la soirée, celui de cyclone tropical (soit avec des rafales de plus de 150 km / heure).

Les conditions sont aussi réunies pour un développement au stade de cyclone intense (soit des rafales au-delà de 200 km / heure). La nouvelle rassurante est que, selon toutes les prévisions, étant donné sa trajectoire parabo- lique, Dumazile pourrait passer à mi-chemin entre Madagascar et La Réunion, soit à une distance où le cyclone ne devrait pas causer trop de dégâts aux zones habi- tées. Il pourrait passer à quelque 395 kilomètres de La Réunion, ce qui ferait quelque 480 kilomètres de Maurice. La prudence est toute-

fois fortement recommandée, car les prévisions météorologiques n’étant pas toujours infaillibles, le moindre changement de trajectoire en direction du sud-est pourrait rapprocher le danger. Pour l’heure, l’Office de météorologie de Maurice prévoit que des bandes nuageuses externes associées à Dumazile influence- ront le temps local aujourd’hui.

Il faut donc s’attendre à un temps nuageux avec des averses éparses. Les averses seront accompagnées d’orages par moments qui deviendront ensuite plus fréquents. Le vent du nord-est seradel’ordrede25à35km/ heure avec des pointes de 65 km / h tendant à se renforcer au cours de la journée au fur et à mesure que Dumazile s’approcherait. La mer sera forte avec des houles au-delà des récifs et il ne faut pas s’aventurer en haute mer. La visibilité sera considérable- ment réduite en cas de fortes averses et d’orages surtout dus à des poches de brouillard. Les usagers de la route sont priés de redoubler de vigilance.

Il faut éviter les rivières et autres cours d’eau qui sont déjà en crues. En cas d’orages, le public doit se mettre à l’abri, éviter les plaines, les sorties en mer et ne pas s’abriter sous les arbres. Les marées seront hautes à 14 h 38 et basses à 09h04.