es centres météo régionaux surveillent depuis peu une cyclogénèse au large du nord-ouest de Maurice, plus précisément dans la zone de Tromelin. Face au risque élevé que cette zone de basse pression devienne une dépression tropicale, les services météorologiques locaux ont émis à la mi-journée un communiqué spécial. Il existe en effet une possibilité que la dépression tropicale en devenir représente une menace pour l’île Maurice au début même de la semaine prochaine.
Toutes les conditions environnementales sont réunies pour que la zone de basse pression gagne en puissance suffisante pour devenir une dépression tropicale demain, selon la station météorologique de Vacoas. La température de la surface de la mer autour de 30 ° Celcius, un cisaillement de vent vertical relativement faible et une bonne divergence en altitude sont les facteurs favorables de cette dépression en gestation qui pourrait voir le jour dans le voisinage sud de Tromelin samedi.
Les choses risquent de s’enchaîner très vite d’après l’ensemble des modèles météorologiques. Les modèles numériques s’accordent à prévoir l’intensification de la dépression tropicale en une tempête tropicale modérée par la suite. En cas de baptême, elle devrait être nommée « Bansi », prénom choisi par Maurice. La station météorologique de Vacoas prévoit dans ce cas que le système suive une trajectoire du sud-est et en cas de confirmation de ce scénario, le centre du système serait alors dans le voisinage nord-ouest de Maurice lundi soir. Ce qui à ce stade est considéré comme une menace potentielle pour notre île.
En attendant le stade de baptême de la future dépression, la Météo prévoit un week-end pluvieux avec des averses modérées, accompagnées d’orages par moments. Les choses risquent de se corser à partir de dimanche soir avec des averses orageuses qui deviendront plus fréquentes. Le pays est touché actuellement par les nuages associés à un flux de mousson et les conditions atmosphériques instables sont propices à la formation de cumunolimbus, des nuages porteurs d’averses et d’orages. Le vent soufflera du nord-est à une vitesse de 20 km/h se renforçant graduellement durant la journée de dimanche pour atteindre les 75 km/h en rafales dans certains endroits. En mer, les sorties sont strictement déconseillées. Celle-ci deviendra forte et houleuse à partir de dimanche.
Face à cette situation, le public est avisé de faire preuve de vigilance et se tenir informé au sujet de l’évolution de la situation. Il est conseillé de ne pas s’aventurer dans les endroits où il y a risques d’accumulation d’eau et de crue des rivières et autres cours d’eau. En cas d’orage, le public est avisé de rester dans un lieu protégé contre la foudre, d’éviter les plaines et les sorties en mer et de ne pas s’abriter sous les arbres. Des poches de brouillard seront par ailleurs présentes dans certains endroits et pourraient réduire la visibilité. La prudence est recommandée aux usagers de la route.