Les conditions atmosphériques, humides et instables, sont propices à la formation de nuages porteurs de pluies. Par conséquent, les averses seront fréquentes aujourd’hui et modérées par moment, dans l’après-midi, le tout accompagné d’orages, prévenait la station météorologique de Vacoas dans son bulletin d’hier.
Les conditions météo instables ont généré des averses importantes dans certaines régions hier. Entre 13 et 16h, les plus fort taux de pluviométrie ont été enregistrés à Rose-Belle (47,2 mm), Queen Victoria (22 mm), Grand-Bassin (21 mm) et Mon-Loisir (20 mm). A contrario, dans d’autres régions, notamment au Nord et sur la côte ouest, les pluies auront été peu abondantes. Le temps pluvieux devrait persister ce matin, selon la Météo de Vacoas.
Côté températures, les maximales varieront entre 25 et 28° C sur le plateau central et entre 29 et 33° C sur les régions côtières. Les minimales, elles,  oscilleront entre 20 et 22° C sur les hauts et entre 23 et 26° C sur les régions côtières. Le vent sera léger et variable. Quant à la mer, elle demeure forte en dehors des lagons. Des houles du Sud sont attendues, raison pour laquelle les sorties en haute mer sont fortement déconseillées.
Par ailleurs, les formations cycloniques se succèdent les unes après les autres. La période actuelle est en effet propice à ce genre de formation. Aussi, après Edilson, une autre dépression – qui n’était encore qu’une zone de basse pression formée près de la zone de convergence intertropicale, presqu’au même moment qu’Edilson, en début de semaine, est suivie de près. Elle devrait être baptisée Fobane, nom choisi par le Lesotho. Selon le pointage de Météo France à 16 h hier, la dépression évoluait aux points 15,4° Sud et 69,8° Est, se déplaçant dans une direction du Sud-Ouest à une vitesse de 8 km/h. Selon les prévisions de Météo France, dont il faut tenir compte d’une certaine marge d’erreur, la dépression pourrait bien évoluer en une tempête tropicale modérée ce samedi, ce qui lui vaudra le stade de baptême. Météo France voit la formation s’intensifier en une forte tempête tropicale lundi prochain. Quant à Edilson, il continue de s’éloigner. A 16 h, la tempête était située aux points 29,1 Sud et 54,1° Est.
Une petite erreur s’est glissée dans notre édition d’hier, notamment sur la carte du bassin Sud-Ouest de l’océan Indien concernant les dates. Nos lecteurs comprendront qu’il s’agit bien du mois de février, et non de janvier. Nous reproduisons donc la carte avec les dates correctes.