Fantala, la capricieuse. C’est ainsi que l’on peut décrire ce météore qui ravive l’intérêt pour les formations cycloniques tropicales dans le bassin sud de l’océan Indien. Depuis qu’elle a fait son apparition, les prévisions et modèles météo ne cessent de changer.
Au pointage de 10 h, ce matin, Fantala, qui avait atteint hier le stade maximal de Cyclone Tropical Très Intense, s’est affaibli en un Cyclone Tropical. Son centre était situé au point 9,3 °Sud et 50,0 Est. Elle se trouvait à la pointe nord de Madagascar, soit le lieu le plus éloigné du bassin cyclonique de sa trajectoire. Comme prévu, ce système qui apparaît tardivement dans la saison cyclonique 2015/2016, a entamé ce matin un virage vers l’est.  Elle se trouvait alors à une distance de 1,425 kilomètres au nord-ouest de Maurice. Si la tendance Est se confirme cela ramènera Fantala davantage dans les parages des îles Mascareignes, à savoir les îles Tromelin. L’on parle là d’une échéance de deux à trois jours lorsque le météore traversera le nord des îles Tromelin. Au-delà, il existe plusieurs divergences quant au comportement futur du système car il est probable que Fantala fasse à nouveau un virage vers la Grande île en empruntant la direction ouest-nord-ouest. Quoi qu’il en soit, les services météorologiques locaux affirment que Fantala ne constitue pas une menace directe pour Maurice. Le système s’affaiblirait graduellement. La Météo continue toutefois d’exercer un regard vigilant sur ce phénomène…
Plusieurs centres de météorologie, dont celui de Maurice, ont à un moment ou un autre dû revoir leurs prévisions et modèles. Quoi qu’il en soit, plusieurs se réjouissent qu’avec la puissance maximale qu’a atteinte ce système hier –  des vents de 225 à 250 km/h au plus près du centre – aucune terre habitée n’ait été directement touchée par celui-ci…