Photo illustration

Selon une actualisation de mi-parcours de la présente saison cyclonique effectuée par Metéo France, on peut s’attendre à 3 à 5 systèmes additionnels qui atteindraient le stade de tempêtes, voire de cyclones sévissant dans la zone Sud-Ouest de l’océan Indien, soit dans notre région, d’ici la fin de mars/avril.

D’après un communiqué de la station française circulé vendredi dernier auprès de la presse réunionnaise, « dans un contexte de grande échelle complexe qui rend la prévision incertaine, le nombre additionnel de tempêtes/ cyclones prévus place l’activité globale de ces phénomènes à un niveau proche des valeurs climatologiques (qui sont en moyenne annuelle de 9 à 11 systèmes tempêtes/cyclones avec de bonnes chances de constater plus de cyclones (mais moins de tempêtes) que pour une année normale ».

Le communiqué de Metéo France laisse comprendre que le présent mois de février sera plutôt calme, mais que la situation pourrait dégrader en mars. Selon les analyses, le dipôle subtropical de l’océan Indien est devenu faiblement positif depuis le début de l’été austral et son influence semble devenir de plus en plus marginale. On observe par contre un refroidissement significatif des températures de surface de la mer sur la moitié sud du Canal du Mozambique ainsi qu’au sud-est de Madagascar, refroidissement lié à la répétition des épisodes de forts vents de Sud à Sud- Est sur ces secteurs depuis novembre dernier.

Il n’est, bien sûr, pas dit que ces cyclones menaceront nécessairement Maurice, La Réunion et Rodrigues, mais il suffirait qu’un seul d’entre eux de l’envergure du cyclone tropical ou tropical intense type Cebile s’approche de trop près pour que ce soit la catastrophe…