Le public est averti : il faudra s’attendre à des inondations rapides, des orages violents et des pluies torrentielles pour la saison cyclonique 2018/2019, qui a officiellement débuté jeudi et qui s’achèvera le 15 mai 2019. Les conditions climatiques dans le sud-est de l’océan Indien ne seront en effet pas favorables du fait du réchauffement climatique noté depuis les deux dernières décennies.

Le rapport sur les prévisions estivales de la station météorologique de Vacoas, récemment rendu public, évoque des conditions météorologiques et des phénomènes climatiques extrêmes. De ce fait, les conditions atmosphériques de janvier à mars de l’année prochaine seront propices à une forte chaleur, des inondations éclairs, des pluies torrentielles et des orages violents. Toutefois, le nombre de cyclones qui seront formés dans le bassin du sud-est de l’océan Indien pour la saison 2018/2019 devrait être inférieur à la normale, la station météorologique prévoyant en effet neuf cyclones.

Ces systèmes devraient se former entre Diego Garcia et Agalega. Ces cyclones, selon le rapport, auront une « explosive intensification ». Des fortes houles sont aussi attendues.

Au niveau des températures, elles seront au- dessus de la normale saisonnière durant cette période. Selon le rapport, elles pourraient ainsi afficher deux degrés de plus. La maximale dans la capitale sera de 36°C, note les auteurs du rapport. Cette même température est attendue dans la zone côtière de l’Ouest. Du fait de ces températures élevées, qui seront accompagnées d’une forte humidité et de vents légers, la chaleur paraîtra tor- ride pendant les trois premiers mois de 2019. Les personnes âgées et les très jeunes enfants seront les plus touchés par ces conditions. Les pluies d’été, elles, pourront apparaître pendant la deuxième semaine de décembre. À noter enfin qu’à Rodrigues, la température maximale pourra atteindre 33°C.