Photo illustration Source: Clarksville Now
  • Pointe de 35 ° C enregistrées à Riche-Terre, hier

Il fait chaud, et même très chaud, depuis quelques jours dans le pays. Pour preuve, la station météorologique de Vacoas a enregistré 35°C mercredi à Riche-Terre et 34°C à Mon Loisir Rouillard, au Champ-de-Mars et Bois-Mangues. Cette hausse des températures est caractérisée par un vent faible et une masse d’air chaud, humide et instable qui souffle sur notre région. Cette hausse de 2 à 3°C par rapport aux normales saisonnières se fera encore ressentir jusqu’à la semaine prochaine. Toutefois, il faudra s’attendre à des pluies à caractère orageux et des développements nuageux à travers le pays.

« Cette hausse de température est ressentie sur toute l’île. Il fait très chaud et cette situation persistera jusqu’à la fin de la semaine. Un vent du nord soufflera sur notre région et provoquera cette chaleur », soutient une prévisionniste de la station météo.

Selon elle, il faudra quand même s’attendre à une chaleur inconfortable même la semaine prochaine, ce vent du nord devant en effet persister. Toutefois, à partir de lundi, le vent sera toujours léger et variable, ce qui n’influera cependant pas, selon elle, la chaleur, qui sera donc toujours au rendez-vous. Le vent du secteur nord souffle à une vitesse de 10 km/h. Ainsi, la température minimale sera de 21°C sur le plateau central et de 23 à 26°C sur le littoral. La maximale, elle, sera d’environ 3°C sur les hauteurs et de 32 à 35°C sur la côte.

Concernant l’avis qui avait été émis par la météo s’agissant des pluies orageuses à Saint-Félix, Chemin-Grenier et Le Morne, la prévisionniste avance que la région de Grand-Bassin a été arrosée de 11 mm de pluies et de 3 mm à Rivière-Noire. « Ce sont des pluies très localisées liées au développement nuageux sur la partie sud-est et ouest ainsi que sur le plateau central. Ces pluies sont modérées et par moments accompagnées d’orages », précise-t-elle. Le ciel était également nuageux sur la partie nord et nord-est dans l’après-midi de mercredi.

La prévisionniste rappelle cependant que ces nuages peuvent se propager dans d’autres régions mais qu’après six heures, les nuages se dissipent.

Avec les conditions atmosphériques actuelles, la prévisionniste fait ressortir qu’il n’est pas impossible d’avoir de très fortes pluies. D’ailleurs, selon elle, cette situation s’est produite la semaine dernière à Vacoas, où il a plu pendant deux heures (28 mm de pluies). Mais pour la prévisionniste, ces pluies sont très localisées et le fait qu’il ne pleuve pas dans toutes les régions où la station météo possède des instruments de mesure, « il est difficile de savoir quelle région a été la plus arrosée ». À noter enfin qu’au cours des dernières 24 heures, 24,2 mm de pluies ont été recueillis à Rivière-Noire.