Les pluies ont été assez abondantes sur l’ensemble du pays, faisant ainsi du mois de juillet l’un des plus humides. Il a beaucoup plu sur le plateau central, le nord, l’est et le sud. Selon les statistiques de la station météorologique de Vacoas, entre 120 mm à 380 mm de pluie ont été enregistrés sur les différentes parties du pays. Les statistiques climatiques mensuelles de juillet, publiées sur le site de la station météorologique de Vacoas, démontrent un changement au niveau de la situation climatique.

Le mois de juillet aura été particulièrement froid, et ce en raison du passage de sept anticyclones au sud des Mascareignes. De ce fait, le temps sur le pays a été venteux et des rafales ont été enregistrées sur plusieurs régions du pays. En raison de ces rafales causées par les anticyclones, la mer était également démontée au-delà des récifs. Juillet 2018 aura été plus humide que la normale, les perturbations des systèmes frontaux et du secteur est ayant traversé le pays étant la cause de pluies. D’abondantes précipitations ont été enregistrées sur le plateau central, soit 380 mm.

Les statistiques démontrent aussi qu’il a beaucoup plu dans la région de Valetta (278 mm). « Des précipitations excessives ont été notées sur la partie extrême nord, une partie du plateau central et sur la majeure partie du sud et du sud-ouest », écrit le rapport, qui fait ressortir une distribution de pluie non équitable au sud du pays. Si certaines régions ont en effet été largement arrosées, d’autres, en revanche, ont été déficitaires en pluies.

En ce sens, les statistiques révèlent une pluviométrie de 124 mm à St-Félix et un excès de 117 mm de pluies à Union Savanne, région située à peine quelques kilomètres plus loin. Par ailleurs, le mois de juillet aura été l’un neuf mois de juillet les plus chauds enregistrés depuis 1969. S’agissant des températures, la première semaine de juillet aura été relativement chaude, avec 1°C de plus que la normale. Il a aussi fait 4,8°C de plus au Domaine- Les-Pailles, cette région ayant enregistré 30,2°C début juillet. Alors que le centre du pays est considéré comme « frais » pendant l’hiver, la station météorologique a cependant noté une température maximale de plus de 3°C à Providence et à Mon Désert Alma. Toutefois, les températures connaîtront une chute après le passage d’un système frontal lors de la deuxième semaine de juillet et d’un autre système quelques jours après.

Ainsi, les différentes stations ont enregistré une baisse de 2°C. Mais la température est remontée à la fin juillet avec une hausse de 4°C à Providence. Vers la troisième semaine de juillet, une baisse de 4°C a été notée dans quelques régions. De nouveaux records de température ont été enregistrés le mois dernier, soit 12,6°C à Bagatelle, alors que cette région affichait 13,8°C l’an dernier, et 15,1°C à Mon Loisir Sugar Estate.