Bejisa, une zone de basse pression surveillée à l’Ouest d’Agaléga depuis la semaine dernière, s’est intensifiée hier soir en une tempête tropicale modérée. Elle devrait poursuivre une trajectoire orientée vers le Sud à Sud-Est, faisant d’elle une menace sérieuse pour Maurice. La station météorologique envisage ainsi l’émission d’une première alerte cyclonique pour Maurice demain dans le courant de la journée. La pluie associée à la tempête tropicale sera au rendez-vous dès demain et devrait s’accentuer mercredi.
Une chose est sûre : les prochains jours ne seront pas de tout repos pour les prévisionnistes de la station Météo tandis que la fin de l’année et le début de 2014 seront marqués par un temps cyclonique et de grosses averses associées à Bejisa. Maurice et La Réunion se retrouvent ainsi directement menacées par cette deuxième tempête de la saison cyclonique, baptisée par les services météorologiques malgaches, hier à 19 h, d’après un prénom masculin choisi par le Swaziland. Il convient de souligner que les formations cycloniques conservent les mêmes noms, indépendamment de la zone de responsabilité–surveillance du centre météo régional.
Dès jeudi dernier, la station de Vacoas avait diffusé un communiqué spécial pour faire mention d’une zone de basse pression suspecte à l’ouest d’Agaléga. Toutes les données indiquaient que l’activité convective dans cette zone devait se renforcer progressivement. Les choses se sont précisées hier, le phénomène devenant une tempête tropicale modérée, baptisée par les services météorologiques malgaches.
La saison cyclonique 2013–2014 est belle et bien entamée avec les formations cycloniques qui se succèdent très rapidement, l’une après l’autre. Le danger se précise pour Maurice avec cette tempête tropicale, qui devrait poursuivre en intensification, menant très probablement vers l’émission de l’alerte cyclonique No1 demain au courant de la journée. Selon le pointage de 10 h, le centre de la tempête tropicale modérée Bejisa était situé en latitude 11° Sud et en longitude 52,8° Est. Elle se déplaçait dans une direction générale du sud à une vitesse de 5 km/h. Les rafales en son centre sont pour l’heure estimées à 100 km/h.
La station météorologique prévoit que Bejisa entreprendra une trajectoire générale du Sud à Sud-Est. Ce qui ramènera son centre à l’Ouest de Maurice à une distance de 50 km/h (soit entre Maurice et La Réunion, bien que plus près de notre île) dans la soirée de jeudi, avec des rafales de l’ordre de 150 km/h, d’après le scénario privilégié par la station météorologique de Vacoas. Mais les estimations et les prévisions de son intensité pourraient être revues à la lumière d’autres informations car, à ce stade, il se pourrait que Bejisa subisse les effets d’un cisaillement du vent quand elle se retrouvera dans les parages de Tromelin, fait comprendre le directeur de la station Météo de Vacoas, Mamade Beebeejaun. Compte tenu de la situation, la population est invitée à se tenir régulièrement au courant des bulletins et communiqués Météo. Si certains modèles de prévisions envisagent un stade de cyclone lors de son passage entre les îles soeurs, il se pourrait que Bejisa conserve une force de tempête tropicale, soit celui de forte tempête tropicale. Quoi qu’il en soit, la population locale est prévenue de prendre les précautions préliminaires, car avec l’émission d’une première alerte cyclonique demain au courant de la journée, le pays pourrait se trouver en alerte cyclonique jusqu’au 3 janvier.
La pluie associée à la tempête tropicale Bejisa sera ainsi au rendez-vous à partir du 31 décembre. La journée de demain sera en revanche marquée par des pluies causées par les effets des brises de mer, qui provoqueront des averses localisées. Les pluies associées à Bejisa s’accentueront le 1er Janvier pour provoquer de grosses averses subséquemment. Des inondations et vents forts seront de la partie, prévient le communiqué spécial de la Météo émis à 10 h ce matin.