Après Rodrigues, qui a vu les fêtes de Noël quelque peu gâchées par le cyclone Amara, La Réunion et Maurice pourraient connaître le même sort pour la St-Sylvestre et les premiers jours de 2014. Comme Météo Maurice l’avait annoncé dans son bulletin spécial la semaine dernière, il y a de fortes possibilités que la dépression tropicale Bejisa s’approche de nos côtes et occasionne des averses le 31 décembre et les jours à venir, au fur et à mesure que le système se dirigera dans notre direction. Un premier bulletin d’alerte pourrait même être émis dans la matinée du mardi 31 décembre afin que la population se tienne prête à faire face à la menace que représente Bejisa, nous a laissé entendre Mamade Beebeejaun, directeur de la station météorologique de Vacoas.
Si l’on se fie à son déplacement vers le sud-sud-est, le système pourrait passer à 50 km à l’ouest de Maurice dans les jours à venir, après s’être transformé en un cyclone tropical, avec des vents variant de 118 à 165 km/h. Mais à cause de son mouvement lent à lundi, aucune précision ne pouvait être donnée concernant le jour où il sera au plus près de nos côtes. Les effets de la tempête tropicale pourraient même se faire sentir jusqu’au 3 janvier 2014, d’après les services de la station météo de Vacoas. 
Compte tenu de son positionnement et des indications concernant son mouvement dans une direction générale du sud, les services de météorologie de Maurice déconseillent fortement les sorties en mer. Les pluies vont commencer à tomber le 31 décembre, à l’ouest, au sud et au plateau central, avant de se généraliser dans la seconde partie de la nuit. La mer va devenir graduellement houleuse.
L’île de La Réunion est aussi en état d’alerte. Selon les prévisions au lundi 30 décembre, Bejisa devrait passer entre La Réunion et Maurice.
 
PROJET CT POWER :  Lingaya libéré alors que la centrale va de l’avant
Jeff Lingaya passera le réveillon de la St-Sylvestre en famille. Il a été libéré lundi après-midi. Il avait été arrêté la semaine dernière en compagnie de Stéphane Palmyre pour avoir essayé d’inscrire “ASE” sur le mur de l’Assemblée nationale. N’étant pas encore au courant que l’accord entre le CEB et les promoteurs de CT Power était sur le point d’être signé (le vendredi 27 décembre), il avait refusé, dans un premier temps, d’être libéré sous caution, contrairement à son ami Stéphane Palmyre, qui est sorti après une nuit passée en cellule policière.
Mis devant le fait accompli, il a par la suite souhaité retrouver la liberté afin de mener de nouveau des actions sur le terrain. Dans une démarche citoyenne, il avait souhaité que la population contribue pour payer sa caution afin qu’elle se sente concernée par son combat et que ses actions contre la centrale à charbon soit aussi celles de tous les Mauriciens.
Ce sont finalement ses amis qui militent pour la même cause qui ont contribué à le faire libérer, le lundi 30 décembre. Ceux engagés contre la centrale thermique : la Plateforme environnement, Plateforme citoyenne, Rezistans ek Alternativ, les amis écologistes et des citoyens engagés, sont très remontés contre l’accord entre le CEB et les promoteurs de CT Power et la signature effectuée le vendredi 27 décembre. Pour eux, cette signature est antidémocratique et vient balayer d’un revers de la main les recommandations de la National Energy Commission (NEC). Dans son rapport, cette instance s’était prononcée contre ce projet. Cette commission avait été mise sur pied à la suite de la grève de la faim menée par Jeff Lingaya en janvier dernier. La population avait été invitée à soumettre son opinion à la commission, après quoi des recommandations ont été faites au gouvernement.
Pour les opposants au projet de CT Power, en permettant au CEB d’aller de l’avant dans la signature de l’accord avec les promoteurs malaisiens, le gouvernement fait un affront à la population. Ils estiment que cet accord a été signé pour des raisons obscures. Les opposants au projet veulent mener d’autres campagnes dès le début de la nouvelle année, mais des actions communes n’ont pas encore été décidées. 
 
CONCERT : Hans Nayna et Five au Hennessy
L’année commence fort pour Hans Nayna et son groupe, Five. Ils seront en concert au Hennessy Park Hotel, le vendredi 10 janvier 2014, de 20h à 21h. La première partie sera assurée par l’excellent Emmanuel Desroches.
 
POLITIQUE : Le PMSD expulse Sik Yuen
L’expulsion de Michael Sik Yuen du PMSD annonce-t-elle des changements au niveau politique ? Car les bleus se retrouvent désormais avec un ministère en moins au sein de l’alliance gouvernementale. Pour l’instant, Xavier Duval et les siens préfèrent ne pas évoquer ce point. La priorité, disent-ils, était de “crever l’abcès”. D’où la décision prise, lundi, de mettre Michael Sik Yuen à la porte.
La décision a été prise à l’unanimité, comme attendu. Les bleus ont finalement perdu patience avec celui qui leur donne du fil à retordre depuis un bout de temps. Alors que son attitude était jugée irrespectueuse, Michael Sik Yuen n’avait rien fait pour tenter de calmer le jeu. Au plus fort de la tempête, son rapprochement avec le PTr de Navin Ramgoolam lui a garanti une position stable au sein du gouvernement. 
 
SOIRÉE : Vegas New Year Party au Shotz
La St-Sylvestre au Shotz, ce sera la Vegas New Year Party. La soirée débutera à 21h et accueillera Dj Flowfly, venu tout droit de Las Vegas, et le Mauricien Jimmy Gassel. Il est prévu qu’un petit-déjeuner français et américain soit servi à 5h du mat, suivi d’une after party. Billet à Rs 300 (une boisson offerte).
 
PUBLICATION : Psychanalyse poétique
Paru chez Osman Publishing : Soudeur de Mots de Kavi Vadamootoo. Une publication préfacée par Ananda Devi. Dans cet ouvrage en format de poche, Kavi Vadamootoo, psychothérapeute et poète, dialogue avec l’inconscient du poète pour explorer les confins de sa folie. Soudeur de Mots s’apparente à une psychanalyse poétique, le poète se tenant face au miroir. Soudeur de Mots est un ouvrage adressé aux initiés. Disponible chez Bookcafé.
 
COLLECTIF ARC-EN-CIEL : Celebrate yourself au Zoo Bar
Le Collectif Arc-en-Ciel organise une soirée de levée de fonds le 4 janvier 2014 au Zoo Bar à Quatre-Bornes. L’objectif est de recueillir des fonds afin de financer le fonctionnement de cet organisme. La mission d’Arc-en-Ciel est de lutter contre l’homophobie à Maurice. À cela s’ajoutent des activités et des projets en faveur de la communauté LGBT.
Lors de la soirée dansante aura lieu une séance de prévention et d’information sur le VIH et les infections sexuellement transmissibles (IST). Aussi prévue : une distribution de préservatifs et de lubrifiants.
La soirée débute vers 10h30 pour prendre fin le lendemain matin. Billets à Rs 200 en prévente et à Rs 250 à la porte. Information et réservations : 59-20-76-05. Espace ouvert à la communauté LGBT et aux hétéros.
 
CLUBBING : Grand-Baie by night
Les noctambules ont rendez-vous à Insomnia le vendredi 3 et le samedi 4 janvier avec Chris Taylor. Ce même vendredi, les clubbers auront le choix de changer d’ambiance sur les platines de Matt Howes et celles de quelques DJ locaux connus des habitués. Ces disc jockeys propageront la vibes à l’OMG Night Club. Le premier samedi soir 2014 du Buddha Bar ne sera pas méditatif avec les Allemands Silvio Luz et Andrew Mathers. Avis aux fanatiques de bonne musique en boîte…
 
4 JANVIER : Fête sur l’Île aux Bénitiers
Le rendez-vous est pris sur l’île aux Bénitiers le 4 janvier, premier samedi de l’année, de 13h à 22h. Benjamin Bolton, Nastia, Manu Chaman et Tahir seront aux platines. Des bateaux-taxis à Rs 200 par personne seront disponibles depuis la jetée du village de La Gaulette pour se rendre sur l’île. Afin de contribuer au nettoyage de l’île aux Bénitiers, les organisateurs tiennent à préciser que le public devra se munir de sacs-poubelles pour y mettre afin de ramasser ses déchets.