L’avis de forte pluie s’est transformé depuis ce matin en un avis de pluies torrentielles, ce qui indique que la pluviométrie a dépassé les 100mm/ 24 heures dans certaines régions de l’île.
Cette majoration dans le degré du volume de pluie correspond aux averses continues enregistrées dans la nuit de mardi à mercredi et ce mercredi matin.
Le bulletin météorologique émis à neuf heures va dans ce sens :«Des nuages actifs associés a la perturbation tropicale influencent toujours le temps local occasionnant des fortes averses sur l’ensemble de l’ile.Il y a déjà des accumulations d’eau dans plusieurs endroits et les rivières sont en crue. Il est fortement conseillé au public d’éviter les rivières et autres cours d’eau déjà en crue et les régions déjà inondées.»
Auparavant dans son bulletin de 4h00 ce matin, la météo précisait que «la perturbation tropicale se trouvait à environ 700 km a l’Ouest-Sud-Ouest de Maurice.  Elle se déplace dans une direction générale du Sud.  Les nuages qui y sont associés continuentà influencer le temps sur notre région.»
Avec les pluies enregistrées depuis dimanche, la pluviométrie a considérablement augmenté ces dernières 24 heures avec 86 mm à Pointe-aux-Canonniers, 79,6 mm à Providence, 50,6 mm à Albion, et 60,6 mm à Port-Louis.
A Port Louis cette montée des eaux réveille le souvenir de février 2013 avec les inondations mortelles. Des accumulations d’eau sont enregistrées au niveau de Shoprite à côté du jardin de la compagnie et les tunnels du Caudan et de la Poste sont déjà fermés engendrant chez ceux qui doivent se rendre au Caudan une interrogation pour savoir comment s’y rendre. Cependant le niveau des cours d’eau et des canaux traversant Port Louis sont loin d’être au niveau de celui du flash flood de 2013.
Si les autorités déconseillent vivement de s se rendre à Port Louis s’il n’y a pas obligation, il y a tout le même un embouteillage monstre sur l’autoroute du fait que certaines voies d’accès à la capitale sont difficilement pratiquables.
Les autorités sont actuellemnt en réunion de crise et il n’est pas exclu que le reste de la journée soit déclarée jour férié.
Aillleurs dans l’île ce sont les débordements d’eau dans les maisons qui font l’actualité, notamment dans la périphérie de la capitale, Vallée Pitot, Sable Noir, Roche Bois, Vallée des Prêtres, et ailleurs en particulier à Quatre Soeurs, Terre Rouge, Trou-aux-Biches.