Photo illustration

La perspective que Maurice, La Réunion, Rodrigues et les îles environnantes soient sous la menace d’un cyclone à la veille de la prochaine fête de Noël paraît assez forte si l’on se fie à des projections de certains modèles météorologiques, nommément selon le modèle américain Navgem qui, généralement, est assez précis dans ses projections. Selon ce modèle, il y a actuellement deux systèmes dépressionnaires dans l’océan Indien.

Le premier est localisé dans la zone de responsabilité météorologique de l’Indonésie et est, pour le moment, celui qui se développe le plus rapidement. Il est en train de se déplacer sur une trajectoire ouest qui, selon les prévisions les plus pessimistes, l’amènerait dans le centre de l’océan. Ensuite, le système devrait atteindre le stade de cyclone, ou plus, mais devrait changer de direction et passer très loin à l’est de Rodrigues.

Par contre, toujours selon Navgem, une deuxième zone de basse pression serait en train de s’intensifier dans le nord d’Agaléga. Ce système serait plus inquiétant pour la région, dans la mesure où, en adoptant une trajectoire probable sud, il pourrait se rapprocher de Maurice et constituer une menace sérieuse dès samedi prochain.

Si ce scénario catastrophe se précise, la possibilité augmente qu’un cyclone soit dans les parages des côtes mauriciennes ou réunionnaises le lendemain. Ce scénario rappellerait alors le calamiteux passage en plein sur Maurice de Claudette un 22 décembre 1979. À la station météorologique nationale de Vacoas, on suit de très près l’évolution de ce deuxième système.