Les parapluies restent de sortie et la plus grande vigilance est de mise avec encore des risques d’averses orageuses à travers l’île aujourd’hui. Des nuages actifs associés à une zone d’instabilité influencent le temps local et les conditions atmosphériques demeurent humides et instables. La Météo s’attend toutefois à une amélioration graduelle du temps vers mardi ou mercredi, avec des pluies moins intenses et violentes.
Des risques d’averses orageuses sont à prévoir à travers le pays ce lundi, et ce du fait de la présence de nuages actifs associés à une zone d’instabilité. Les conditions atmosphériques demeurent donc humides et instables. Les services météorologiques s’attendent toutefois à une amélioration graduelle du temps dans la journée de demain et mercredi, avec des pluies moins intenses et violentes.
C’est un fait, il a fait très chaud ces derniers temps, le tout avec un fort taux d’humidité. L’explication tient au fait que, quand l’air chaud remonte à la surface, cela favorise la création de cumunolimbus, des nuages porteurs de grosses pluies et d’orages lorsqu’ils atteignent leur développement maximal. Lorsqu’il fait très chaud, et puisque nous sommes en été, le soleil brille plus longtemps, et est donc plus fort, réchauffant davantage l’air. Or, plus l’air est chaud, plus il monte vite et haut, rencontrant des zones de plus en plus froides, ce qui engendre la formation de plus de cumulus ou cumulonimbus. D’importantes masses d’air très froid et d’air très chaud se confrontent donc, cherchent à se repousser, montent et descendent en tourbillons, et se mélangent, chargeant ainsi les nuages en électricité.
Beaucoup peuvent témoigner de la virulence des orages qui ont éclaté entre la nuit de dimanche à lundi. À Coromandel et dans les régions avoisinantes, les habitants ont été brusquement réveillés durant la nuit par le tonnerre, dont le bruit s’apparentait à un claquement sec. Depuis mercredi dernier, Maurice est sujette à un régime très instable, avec un atmosphère très humide. Résultat : de fortes averses en un temps limité s’abattent avec force, provoquant des accumulations d’eau. Nos voisins de La Réunion connaissent également ce même régime de temps en ce moment. Mamade Beebeejaun, directeur de la station météorologique de Vacoas, explique qu’il faudra désormais s’habituer à ce genre de situation, où il pleuvra beaucoup en très peu de temps. « Lorsque j’analyse les chiffres de pluviométrie de ces derniers jours, je constate que certaines régions ont enregistré 75 mm en seulement une heure. Ce qui est conséquent », explique notre interlocuteur. Selon lui, la population doit se conditionner à voir des inondations soudaines et temporaires résultant de ces pluies intenses et de courte durée.
Les prévisions du jour annoncent un temps nuageux à couvert sur l’ensemble de l’île pendant la journée avec des averses éparses, d’intensité modérée à forte par moments, et accompagnées d’orages. La Météo met ainsi en garde contre des accumulations d’eau dans certains endroits et la formation de poches de brouillard. Elle recommande aux usagers de la route de faire preuve de prudence du fait de la visibilité réduite et des routes glissantes. Ce soir, le ciel sera dominé par une couverture nuageuse avec des ondées occasionnelles et des risques d’orages.
Selon les prévisionnistes, une amélioration graduelle du temps est attendue vers mardi ou mercredi avec des pluies nettement moins intenses et violentes que celles de ces derniers jours. Dressant un bilan de l’apport en pluviométrie, le directeur de la Météo attire l’attention sur le fait que la moyenne de pluviométrie pour le mois a atteint 139%. L’île a, à ce jour, recueilli 363 mm de pluies alors que la moyenne pour le mois de Janvier est de 261 mm. Le pays a de plus recueilli à ce jour 52  de ses pluies d’été.