Il faudra s’attendre à des averses localisées pour la Saint-Sylvestre et le Nouvel An, principalement sur l’Est et le Plateau Central. C’est ce que prévoit la Météo en fin de semaine. Le temps sera mi-couvert à parfois nuageux sur l’île.

« On prévoit du beau temps du 31 au 2 janvier. Toutefois, par moments, il pourrait y avoir des averses principalement à l’ouest et sur le plateau central », avance une prévisionniste de la station météorologique. Selon elle, ces averses pourront aussi déborder vers le Nord-Ouest et dans d’autres régions avoisinantes du Plateau Central. Même si le temps sur les Mascareignes sera influencé par un courant d’air chaud, humide et inconfortable du Nord, la station de Vacoas prévoit une température plutôt confortable le 31. La mer sera toutefois praticable du 31 décembre au 2 janvier.

Pour ce week-end, la météo prévoit du beau temps le jour comme la nuit. Toutefois, l’on indique des développements nuageux temporaires dans l’après-midi avec des pluies localisées sur l’Ouest et sur le Plateau Central. Ces développements nuageux provoqueraient de fortes pluies comme à Port-Louis hier après-midi. Des accumulations d’eau ont été aussi notées.

S’agissant de Rodrigues, le Nouvel An s’annonce beau. Toutefois, quelques averses sont prévues le 30 et le jour du réveillon. Ce samedi sera aussi beau sur l’île. Malgré la forte chaleur, la météo ne prévoit pas la formation d’aucune tempête tropicale qui affectera la région les prochains sept jours.

Au niveau des températures, la maximale sera de 34°C sur le littoral et de 29°C sur le Plateau Central. La minimale, elle, sera de 20°C sur les hauteurs et de 26°C sur les zones côtières.

Un novembre humide

Est-ce réellement la conséquence du changement climatique ? Si le mois de novembre est le plus sec, avec une pluviométrie moyenne de 78 mm, les chiffres révèlent que ce mois a été le plus humide depuis 45 ans. Le bulletin climatologique relève une pluviométrie de 194 mm, soit 249% plus que la normale. En raison des conditions neutres d’ENSO (El Nino/Southern Oscillation) et l’oscillation de Madden-Julian Active, deux formations tropicales ont vu le jour au mois de novembre. Les nuages associés à l’ex-tempête Bouchra ont été la cause de grosses pluies le 27 novembre.

Les statistiques au niveau de la pluviométrie révèlent d’ailleurs que certaines régions ont été arrosées au-delà des attentes. Le Plateau Central a recueilli jusqu’à 270 mm de pluies le mois dernier. Le village de Valetta a été le plus arrosé, avec 188,7 mm.

Malgré les pluies de novembre, il a fait chaud. Les vents du nord et du Nord-Est ont fait augmenter la température dans la partie Sud-Est et Est du pays. La température a augmenté de 1°C dans plusieurs régions de l’île. Pire : certaines régions du plateau central ont enregistré une hausse de température de 4°C pendant plus de 10 jours. Providence a aussi enregistré une hausse de sa température, soit de 3°C, pendant deux semaines. Union Park avait enregistré 30°C, contre 29,9°C à la mi-novembre. La température au Bagatelle Dam et à Mon Désert Mon Trésor a été de 29,7°C et 32°C respectivement.

Selon les prévisions, concernant les mois de janvier et de février de l’année prochaine, qui sont aussi les mois les plus chauds de l’année, l’anomalie marquée aux mois d’octobre et de novembre dans l’océan Pacifique équatorial se renforcera, créant ainsi un événement El-Nino en février. Il faudra ainsi s’attendre à de fortes pluies pour les deux premiers mois de 2019. Les précipitations pourraient dépasser 300 mm et 375 mm respectivement. Des températures au-delà de la normale sont aussi prévues. Par ailleurs, la région des Mascareignes sera humide et chaude.