Les commerçants du centre-ville de Rose-Hill ont un ton très amer depuis le ralentissement de leurs activités, qui s’est aggravé depuis le début des travaux de construction du métro. La question a été longuement discutée la semaine dernière lors de l’assemblée générale de l’Association des commerçants de Beau-Bassin/Rose-Hill.

« Avec la chute des ventes, plusieurs magasins ont fermé leurs portes et d’autres le feront dans les semaines qui viennent », affirment des dirigeants de cette association. Dans une lettre adressée au Premier ministre et à d’autres autorités, le Front commun des commerçants de cette ville réalise un constat sombre de leur situation.

Ils se battent depuis plusieurs années contre les activités illégales des marchands de rue. Voilà que le chantier des travaux du projet Métro Express vient comme « un coup de massue ».

Les commerçants de Rose-Hill espèrent que la mise en route du projet Metro Express « apportera un peu de changement au niveau de la circulation des gens et donnera un nouvel essor aux commerces qui, jadis, faisaient la fierté de cette ville ». En attendant, le front demande au Premier ministre « de bien vouloir regarder de plus près ce qui se passe à Rose-Hill », surtout au niveau de la municipalité, afin que « les choses chan- gent pour le mieux » avec un regain des activités commerciales.