Photo d'illustration
  • La gare Jan Palach Nord démolie le mois prochain

Depuis le 15 septembre, la compagnie Larsen & Toubro a pris possession du site, à Curepipe, consacré au projet Metro Express. Selon les premières informations disponibles, les premiers travaux ont été enclenchés rue Jerningham pour changer les tuyaux de la Central Water Authority (CWA). La fourniture d’eau est ainsi interrompue entre 9h et 16h tous les jours pour les besoins des travaux. En ce qui concerne la gare Jan Palach, sa démolition a été repoussée au mois prochain, en attendant que les autobus soient relocalisés dans la petite gare d’en face.

« La compagnie Larsen & Toubro est présente sur le chantier depuis le 15 septembre. Dans un premier temps, les ouvriers de la compagnie indienne  changent actuellement les tuyaux de la CWA. Ils ont commencé à rue Malartic et, en ce moment, ils travaillent rue Jerningham. Toutefois, la fourniture d’eau ne sera pas perturbée. À ce stade, elle est interrompue de 9h à 16h à l’accoutumée. Nous nous assurons que les citadins ne soient pas pénalisés en raison des travaux en cours dans la ville de Curepipe », confie le maire de la ville, Hans Marguerite.

Il nous revient de plus que la compagnie indienne prendra possession de la gare Jan Palach à partir du mois prochain. « Les autobus opèrent toujours à la gare Jan Palach Nord, car la construction de la petite gare d’en face n’est pas achevée. Il nous reste les abribus à installer et la construction des toilettes à compléter. Ensuite, nous procéderons à l’installation des lumières et la fourniture d’eau. Nous pensons que d’ici la fin du mois, tous les travaux seront complétés et que les autobus pourront opérer à partir de la petite gare à partir d’octobre », avance Hans Marguerite.

Une fois les autobus relocalisés, les ouvriers de Larsen & Toubro procéderont à la démolition de la gare Jan Palach Nord. En ce qui concerne les commerçants qui y opèrent, ils devront bientôt s’installer dans la nouvelle structure construite à l’angle des rues Jerningham et Leclezio, à côté du bâtiment de la Sécurité sociale. « Les travaux ont été complétés à 66% jusqu’ici. Une fois la structure terminée, les commerçants seront appelés à signer un contrat avec la mairie de Curepipe », indique le maire.

La mairie de Curepipe procédera aussi à une campagne de reboisement baptisée « Plantons pour l’avenir ». Selon Hans Marguerite, une réunion a été organisée avec une cinquantaine d’Ong pour participer à cet événement. « Nous recevrons 25 000 plantes du département Forestry, à Curepipe, et du ministère de l’Environnement. Cet événement intervient à l’issue du déracinement des arbres le long de la rue Sivananda. Nous cherchons un terrain vague où nous pourrons mettre en terre de nouveaux arbres. Par la même occasion, nous lancerons une campagne auprès des habitants, les invitant à planter au moins un arbre dans leur cour », soutient le maire.