« Sa métro là pe dérailler ». C’est l’avertissement que réitère le leader de l’opposition au gouvernement. Xavier Duval a consacré la majeure partie de sa conférence de presse hier sur le délogement des familles vivant sur le tracé du Metro Express, plus particulièrement celles de Cité Barkly et de La Butte. Il dénonce « l’incompétence du gouvernement, principalement le ministre Bodha », et déplore la précipitation avec laquelle ce projet a été enclenché, dans un manque total de transparence et plein de contradictions, souligne-t-il. Il souhaite que le gouvernement tienne compte de son « impopularité » et « pou évite enn vrai drame humain et enn situation d’insécurité », lui demande de revoir l’échéance à laquelle ces familles doivent être délogées. Pour Xavier Duval, le gouvernement doit revoir de fond en comble sa stratégie de communication, car « nou pe risquer enn explosion social ».
Avant même le démarrage du projet Metro Express, la population est en train de vivre un vrai cauchemar. C’est ce qu’estime le leader de l’opposition face à la manière de faire du gouvernement concernant notamment le délogement des familles vivant sur le tracé prévu pour le métro. Xavier Duval dit comprendre l’inquiétude des habitants de La Butte, la peur qu’ils ressentent à l’idée d’autres glissements de terrain dans cette région à risque. « Et d’abord, quelle sécurité pour le métro lui-même sur ce tracé? » s’interroge-t-il avant de rappeler qu’il n’y a eu ni EIA ni études géotechniques dans le cadre de ce projet dont le contrat a déjà été alloué à Larsen & Toubro.