Le Front commun des travailleurs du transport a réuni son exécutif ce matin pour une décision sur la grève de la faim. C’est vendredi à 15h que débutera cette action. Quatorze employés de l’UBS se sont portés volontaires. Seulement 11 ont été retenus en conformité avec les directives de la police.
Ayant finalement obtenu le feu vert de la municipalité de Port-Louis pour utiliser la plateforme du Ruisseau du Pouce, le front commun va de l’avant avec sa grève de la faim. Selon Gessyika Frivet, la secrétaire, aucune réponse à leur requête n’avait été obtenue à la mi-journée. Le front commun a donc décidé d’enclencher les procédures, notamment des démarches auprès du Central Electricity Board, dans le courant de la journée pour la fourniture d’électricité au Jardin de la Compagnie pendant les jours de grève. Dès demain, les tentes seront installées. Le choix des 11 grévistes a aussi été finalisé.
Rappelons que les employés de l’UBS tiennent cette grève de la faim après avoir attendu en vain une réaction du ministre des Infrastructures publiques et du Transport, Nando Bodha. Le front veut des garanties que leurs conditions d’emploi seront maintenues avec l’arrivée du Metro Express.