« Nous n’apprécions pas la manière de faire des autorités », clament une vingtaine de marchands de la foire Monneron, à quelques mètres de la gare Victoria, Port-Louis. Leur grief contre la mairie de la capitale vient de ce qu’ils doivent quitter les lieux cet après-midi même à 16 h en raison des travaux qui ont déjà commencé dans le cadre du projet Metro Express et où est prévu la construction d’une jonction entre l’autoroute M1 et la rue Deschartes.
Lire la suite dans le Week-end du 3 décembre 2017