Le stationnement-relais de Coromandel accueille quotidiennement une vingtaine de véhicules

Coromandel est la seule station de la phase I à faire l’objet, par L&T et MEL, de travaux pour l’aménagement d’un stationnement-relais à proximité d’une station de tramway. L’objectif est d’inciter les usagers à y laisser leurs voitures et utiliser le tramway, et ainsi contribuer à réduire le flux de voitures au centre-ville.

Au niveau de Montée S, sur un terrain appartenant à l’État, le stationnement-relais de Coromandel accueille quotidiennement, depuis le lancement de l’exploitation commerciale, le 22 décembre dernier, une vingtaine de véhicules. « Cela augmente au fur et à mesure », observe-t-on du côté de L&T.

Les ouvriers de la firme indienne peaufinent les derniers détails de l’aménagement du site qui comprend 250 places de stationnement, dont une dizaine pour les personnes à handicap. « Ceux garant leurs véhicules dans cet espace ne payent rien pour l’instant, car avec les travaux qui sont toujours en cours, il y a un gardien de L&T qui surveille, matin et soir, les allées et venues sur le site.

En revanche, lorsque MEL prendra possession du site, il sera sous forme d’aire de stationnement gardiennée où les usagers pourront garer leurs voitures en sécurité et emprunter le tramway moyennant un tarif attractif, car MEL devra rentabiliser les coûts », souligne notre source à L&T.