Photo illustration

Curepipe étant une ville avec une pluviométrie importante, force est de constater que la taille des toits des abribus n’est pas adaptée et assez large pour offrir aux voyageurs une protection optimale contre les intempéries et le vent.

Il n’est pas fermé sur les deux côtés également. Un habitant de Curepipe qui passait par là vendredi, alors qu’on était en classe 2, a ironisé sur ce fait : « Prendre la pluie en pleine figure, le vent par le bas, par le haut et par les côtés, apparemment, les concepteurs ne sont jamais restés sous ces abris par temps de pluie et de vent. »

Sollicitée à ce sujet, la responsable de communication du constructeur, L&T, Nausheen Aullybux, tient à rassurer les habitants de Curepipe. « Le ministre et député de la circonscription, Steven Obeegadoo, a soulevé ce point avec nous et nous partageons l’analyse du ministre qu’il faudra élargir les toits et fermer les deux côtés de l’abribus. Ce sera fait dans le plus bref délai. »