Malgré les récents événements autour du projet de Metro Express, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, est déterminé à aller de l’avant, soutenant savoir où il mène le pays. « Less zot fer tapaz, sa pa pou distrer mwa ditou. C’est normal dans une démocratie. Mais, ces tapages ne détourneront pas mon attention sur le travail que je dois accomplir. Personne ne viendra nous mettre des bâtons dans les roues », a-t-il déclaré hier lors du lancement du Citizen Support Corner au Musée de la Poste, à Port-Louis.