La soeur de la victime Hélène Lam Po Tang, Mme Meu Chong Wong Min, âgée de 66 ans, a été confrontée au choc de sa vie en cour de Pamplemousses hier et elle n’a pas été en mesure de contenir le flot de ses émotions… Elle déposait devant la magistrate Maryse Panglose-Cala dans le cadre de l’enquête préliminaire relative au meurtre de sa soeur en octobre 2010 à Baie du Tombeau. Au cours de son contre-interrogatoire par Me Rama Valayden, assurant la défense du meurtrier présumé Sanjeev Nunkoo, le témoin a craqué en prenant connaissance de la photo de sa soeur prise sur les lieux du crime.
« La mo pa pou kapav dormi aswar-la. La mem mo pe viv ar konprime », avant d’ajouter : « Ma soeur s’en est allée dans la souffrance. Pourquoi lui a-t-on fait ça. Elle est innocente. » Répondant à d’autres questions, notamment de Me Nataraj Mooneesamy de la poursuite, Mme Wong Min, qui avait découvert le corps de sa soeur le 15 octobre 2010, a positivement identifié une chaîne en or comme étant celui de sa soeur défunte. Elle a aussi précisé qu’étrangement, la coiffure de cette dernière « n’avait pas été froissée du tout ».
Ci-dessous les points saillants du contre-interrogatoire du témoin mené par Me Valayden.