Le lieu où Eric Sophie a été tué par Donovan Lacharmante

Suspecté d’avoir agressé mortellement son ami Eric Sophie, 41 ans, qui l’a dénoncé mardi pour un vol à Bois D’Oiseaux, Brisée-Verdière, Donovan Lacharmante, 23 ans, dit regretter son geste. Au cours de son interrogatoire à la CID de Flacq hier après-midi, il a expliqué aux hommes du chef inspecteur Seedheeyan avoir agi dans un moment de colère.

« Mo ti anvi fer li per. Akoz sa mo’nn tap li. Mo pa ti ena lintansion touye. » C’est ce qu’a déclaré lors de son interrogatoire Donovan Larcharmante, 23 ans, suspecté d’avoir tué Eric Sophie, 43 ans, à Bois D’Oiseaux mardi. Le jeune homme, fiché par la police pour divers délits, avance qu’il n’a pas digéré que la victime l’ait accusé d’avoir volé la sacoche du chanteur Louis Gateaux, alias Blakkayo. « La sacoche n’était pas en ma possession mais était avec Eric », a soutenu Donovan Lacharmante.

Ce dernier a été traduit au tribunal de Flacq mercredi, où une accusation provisoire de meurtre a été retenue contre lui. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il demeure en détention préventive. Il sera examiné par un médecin de la police sous peu alors qu’un exercice de reconstitution des faits est prévu bientôt.

Le chanteur Blakkayo a également été entendu par la police par rapport aux circonstances de ce drame. Il a indiqué qu’Eric Sophie lui avait déclaré que c’était son présumé complice, Donovan, qui avait commis un vol à son domicile lundi soir. Sa sacoche, contenant des documents, deux cellulaires et Rs 800, avait disparu. Le préjudice s’élève à Rs 18 800. « Eric inn dir mwa li pou rann mwa mo bann zafer », a soutenu Louis Gateaux. D’où sa décision de ne pas rapporter l’affaire à la police plus tôt.

Trois autres personnes ont été interpellées par la police, dont la voisine de la victime. Cette dernière a confirmé qu’Eric Sophie se trouvait chez elle peu avant le drame et lui avait restitué un appareil DVD qu’il avait volé la veille. « Donovan Lacharmante s’est pointé peu après. Zot inn koumans lager. Mo tann pe kriye, me mo pa’nn al gete akoz mo’nn gagn per. Donovan ti ena enn samouray dan so lame », a-t-elle confié. Les quatre personnes interrogées ont toutes été relâchées après avoir consigné leur version des faits.

Mardi après-midi, la police a retrouvé la victime inerte à côté de la maison de sa voisine. Transporté d’urgence à l’hôpital, le quadragénaire a rendu l’âme après quelques heures. L’autopsie a attribué son décès à un choc hémorragique dû à de multiples blessures. Le médecin légiste a également noté des traces de coupures sur le corps. Son agresseur lui a assené plusieurs coups de « katana ». Les funérailles d’Eric Sophie ont eu lieu mercredi.

Soulignons que Donovan Lacharmante s’était rendu à la boutique pour vider quelques bières après avoir agressé Eric Sophie. Il avait par la suite pris la fuite. La police avait lancé une opération de recherche, qui a abouti à la capture du suspect dans un champ de cannes de la localité tard dans la nuit mardi.