Suspecté d’avoir mortellement poignardé Atmaram Ramkissun, 44 ans, Sandiren Bangarigadu est retourné sur les lieux du crime à Mahébourg, ce jeudi 6 février, où il a participé à une reconstitution des faits.

Le suspect a été emmené, vers 13h, au domicile de sa petite amie, Swasti Chamrah, 40 ans, sous forte escorte policière. Il a indiqué aux enquêteurs ses faits et gestes le jour du drame.

Les faits se sont produits le mardi 4 février. Atmaram Ramkissun, menuisier de profession, entretenait des relations extra-conjugales avec Swasti Chamrah. Tous deux ont été surpris par le compagnon de cette dernière, Sandiren Bangarigadu.

Une discussion a éclaté. Atmaram Ramkissun aurait été poignardé par Sandiren Bangarigadu et s’est écroulé. Il devait rendre l’âme peu après.

Sandiren Bangarigadu a, par la suite, attendu l’arrivée des policiers avant d’être placé en détention. Il a comparu hier en cour où une charge provisoire de meurtre a été logée contre lui. Le suspect est retourné en détention.