Stéphanie Catherine Menes, 32 ans, retrouvée morte le mercredi 4 septembre avec des blessures sur le corps, avait fait une déclaration contre son époux, Alex Steeve Menes, le samedi 31 août au poste de police d’Abercrombie.

Cette mère de quatre enfants avait déclaré à la police que son époux était « violent ». L’enquête policière a établi que Stéphanie Catherine Menes était victime de violence domestique. A cet effet, Alex Steeve Menes est activement recherché comme principal suspect dans cette affaire.

Pour rappel, le corps sans vie de la victime a été retrouvé à Cité Briquetterie, St Croix, pieds et mains ligotés de même que portant des blessures. Une bonbonne de gaz ménager ouverte se trouvait à proximité du corps.

Les enquêteurs, une équipe de la Scene of Crime Office (SOCO) ainsi que des pompiers, ont été dépêchés sur les lieux pour un premier constat. Le corps de cette mère de famille a été transporté à la morgue de l’hôpital Jeetoo à des fins d’autopsie, qui devrait être pratiquée ce jeudi.

Mise à jour : le mari a été retrouvé pendu.