L’enquête policière menée par la Major Crime Investigation Team (MCIT) et la Central Criminal Division (CID) de Flacq a interpellé, dans la semaine, deux autres suspects dans le meurtre par balle de Jeetendra Moneea alias Pipone, 41 ans. Le gardien de garde, Atmanand Deenoo, a admis avoir tué à bout portant par balle la victime soupçonnée de faire du braconnage.
Il s’agit du gérant du chassé, Philippe Rivalland, 49 ans, et de son chauffeur Vikash Bhogun, 45 ans. Les autres suspects sont le chief watchman José Léveillé et le chauffeur Marquelin Eulalie. Ils sont incarcérés sous une charge de Conspiracy in the course to pervert justice. Atmanand Denoo a, quant à lui, avoué le meurtre et expliqué les circonstances entourant les tentatives de maquiller le meurtre. « Mo inn kriye, zet to zarm anba ek met to lamin derier to latet« , a déclaré Atmanand Mooneea aux limiers de la MCIT.
Il a fait comprendre que Jeetendra Moneea n’a pas obéi aux sommations et a tenté de retourner l’arme contre lui. « Mo inn nek inn tir lor li pou mo defann mwa », a poursuivi le suspect dans sa nouvelle déposition. 
En début de semaine, les enquêteurs sont descendus dans le chassé en vue de confirmer les nouveaux éléments de cette affaire. Suivant les indications fournies par le suspect Deenoo, des restes en état de putréfaction d’un second cerf ont été retrouvés dans le chassé, accréditant la thèse du suspect au sujet des deux bêtes abattues illégalement le dimanche 17.
Atmanand Deenoo, qui avait soutenu formellement qu’il n’avait pas d’arme à feu at the material time du crime, devra indiquer aux éléments de la MCIT l’arme du crime qui était en sa possession. Pour rappel, lors de son interrogatoire initial, il avait déclaré qu’il avait un sabre comme seule arme. Suivant une perquisition au domicile de Phillipe Rivalland, sept fusils ont été saisis par les enquêteurs au tout début de cette affaire.
L’autre volet de la déposition du meurtrier présumé est compromettant pour Philippe Rivalland et l’homme de loi, Me Siv Pottaya. Il est question d’un complot en vue de maquiller le meurtre de Jitendra Mooneea. À ce stade de l’enquête, Philippe Rivalland a été inculpé et placé en détention provisoire après sa comparution devant le tribunal de Flacq.
Philippe Rivalland, assisté de Me Colunday, a été entendu pendant toute la journée de mercredi dans les locaux de la MCIT. Il a été confronté aux nouveaux éléments à charge versés dans le dossier et a participé dans la matinée à une reconstitution des faits dans le chassé avant d’être reconduit en cellule policière.
En attendant de clore l’enquête policière et de résoudre l’énigme du fusil ayant servi à abattre froidement Jeetendra Moneea, les cinq suspects restent en détention provisoire.