Développement majeur à la mi-journée dans le dossier du meurtre de Barthélemy Azie commis le 1er août 1999 à Rodrigues. Cette affaire, qui a défrayé la chronique depuis la fin de l’année dernière avec l’arrestation des principaux suspects après 14 ans, devra connaître des rebondissements ces jours-ci. Des indications parvenant de Rodrigues confirment que le constable Casimir, affecté au poste de police de Grande-Montagne et faisant partie de l’escouade de l’inspecteur Rajesh Moorghen, se trouve en état d’arrestation.
Le constable Casimir a été appréhendé par la CID de Port-Mathurin dans le cadre de l’enquête au sujet de la déposition de Simon Azie, le père de la victime, et comportant de graves accusations contre de hauts gradés de la force policière et contre la conduite de cette enquête dans le passé. Tout porte à croire que le constable Casimir devrait être inculpé du délit de Forgery dans cette affaire et maintenu en cellule policière pour la nuit jusqu’à sa comparution devant le tribunal de Port-Mathurin.
Ce nouveau développement risque de relancer toute la polémique avec au centre l’inspecteur Moorghen car les limiers de la CID de Port-Mathurin soupçonne que des éléments de cette déposition de 14 pages, consignée pendant trois heures par Simon Azie, comporterait des éléments fabriqués. Le principal concerné, le père de la victime, a été longuement entendu par les enquêteurs au sujet des circonstances de cette déposition avant de prendre la décision de procéder à l’arrestation du constable Casimir.
Affaire à suivre…