Poursuivi pour le meurtre de Louis David Laprovidence, un maçon de 31 ans, Dharma Juggiah a comparu devant les Assises ce matin. Il répond d’une charge de manslaughter. N’ayant pas d’avocat lors de sa dernière comparution, il a informé la Cour qu’il avait retenu les services de Me Neelkanth Dulloo, qui n’était cependant pas présent ce matin. Il devra se présenter de nouveau en présence de son homme de loi le 4 novembre. L’accusé est en détention depuis son arrestation le 19 septembre 2010.
Dhrama Juggiah, 46 ans, habitant de Grand-Port, est poursuivi pour le meurtre de son ami Louis David Laprovidence. Le drame remonte au 19 septembre 2010. Ce jour-là, la victime aurait gagné une somme de Rs 25 000 au casino. Pour célébrer ce coup de chance, ils étaient allés prendre un verre dans la localité. Sur le chemin du retour, Dharma Juggiah aurait demandé à son ami de lui donner Rs 200, que ce dernier aurait refusé. L’accusé avait expliqué aux enquêteurs que ce refus l’avait mis hors de lui et une bagarre s’en était suivie. Dharma Juggiah lui aurait alors asséné un coup de poignard. Après avoir commis l’irréparable, il devait l’abandonner sur l’asphalte avant de prendre la fuite. Ce n’est que plusieurs heures plus tard que la cousine de la victime, passant par ce chemin, aurait fait la découverte macabre. Transporté à l’hôpital, il avait déjà rendu l’âme.